• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

REVOIR. Les temps forts de la visite d'Emmanuel Macron à Ornans (Doubs) pour le bicentenaire de Gustave Courbet

Le Président de la République Emmanuel Macron en visite à Ornans (Doubs) ce lundi 10 juin 2019. / © Willy Graff - maxPPP
Le Président de la République Emmanuel Macron en visite à Ornans (Doubs) ce lundi 10 juin 2019. / © Willy Graff - maxPPP

Le président de la République accompagné du ministre de la Culture était ce lundi 10 juin 2019 à Ornans (Doubs). Emmanuel Macron est venu inaugurer la grande exposition "Face à Courbet" de l'artiste franco-chinois Yan Pei-Ming.

Par Sophie Courageot avec les équipes de France 3 Franche-Comté

La vallée de la Loue reçoit un président de la République, 10 ans après celle de Nicolas Sarkozy. Ornans, commune située au bord de la rivière la Loue a été peinte par Gustave Courbet. 200 ans jour pour jour après la naissance du peintre, Emmanuel Macron est venu mettre un point d'orgue aux festivités du bicentenaire.
 


"Emmanuel Macron : tout me plaît chez Courbet"


Le président de la République a rendu dans son discours un long hommage à Gustave Courbet, son audace, son goût pour la liberté et l'utopie, mais aussi à la "volonté de transgresser de l'auteur de L'Origine du Monde (1819-1877), l'un des peintres les plus controversés du XIXe siècle. Si Emmanuel Macron a trébuché un instant sur le prénom de Gustave, l'appellant  Gaston, il s'est félicité que le département du Doubs terre des utopistes n'ait pas choisi de faire une commémoration "morte" du peintre mais d'avoir permis à Yan Pei-Ming de travailler dans l'atelier de l'artiste pour donner naissance à de nouvelles oeuvres.  Pendant quinze jours, l'artiste franco-chinois est venu en résidence à Ornans pour rendre hommage à Courbet, mort en exil en Suisse, ruiné.
 

  
Pas de grandes annonces à retenir du discours présidentiel. "La France est une terre d'artistes, qu'il nous faut revivifier", a déclaré Emmanuel Macron, en indiquant une prochaine refonte du réseau des résidences d'artistes, notamment à l'étranger comme la Villa Medicis à Rome.

Le ministre a lancé en fin de discours un long playdoyer pour la défense de la culture, celle par qui tout commence, celle qui permettra aux jeunes et à tous de donner un sens à sa vie. “La culture, c’est cette part d’absolu et d’exigence qui donne l’espoir". Emmanuel Macron a fait à nouveau référence au jeune résistant bisontin Henri Fertet dont il a lu un extrait de sa lettre lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement. "Ce qui lui manquait en captivité ce n'était pas les rations, mais les livres et l'amour des siens. Il se rappelait ce qui est essentiel, la culture" a expliqué le Président de la République qui devait ensuite visiter l'exposition et rencontrer des jeunes dans le cadre de l'arrivée du pass culture dans le département du Doubs.  
 


Une rencontre avec les jeunes du Doubs qui ont désormais accès au Pass Culture


Engagement de la campagne présidentielle, le Pass culture est testé depuis le 1er février dans cinq départements auprès de 12.500 jeunes, qui se sont vu offrir 500 euros à dépenser dans 9.000 activités proposées par 1.475 structures culturelles.
Une deuxième vague, lancée la semaine dernière, étend le pass à une dizaine de départements et 150.000 jeunes, via une application qui vise à élargir leur habitudes culturelles en leur recommandant des domaines qu'ils connaissent moins.
Au cours de la discussion, les jeunes lui ont fait part de la difficulté à avoir accès à la culture en milieu rural et de la nécessité d'adapter l'offre culturelle aux nouvelles habitudes, notamment numériques.



En marge de la visite du président Ornans était un peu déserte. Les habitants n'ont pas forcément apprécié cette visite un peu envahissante dans la vallée de la Loue.  Les gilets jaunes du Doubs avaient lancé un appel à rassemblement au niveau du Super U à l'entrée de ville. Certains d'entre eux ont été priés de quitter les lieux sous peine d'amendes. 
 

Quel est le programme de la visite d'Emmanuel Macron à Ornans ?

Le Président de la République était accompagné à Ornans de :
 
  • Franck RIESTER, ministre de la Culture
  • Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
  • Sébastien LECORNU, ministre chargé des Collectivités territoriales
  •  
A 11 heures, le président prononcera un discours à l’occasion du vernissage de l’exposition Yan Pei-Ming "Face à Courbet"Pendant quinze jours, l'artiste a accepté de venir en résidence à Ornans pour rendre hommage au peintre réaliste du XIXe. Courbet, peintre comtois avant-gardiste est mort en exil en Suisse, ruiné, contraint de rembourser à ses frais le relèvement de la colonne Vendôme. Le Président de la République visitera l'exposition aux alentours de 12h00 en compagnie de l'artiste franco-chinois. 

Vers 13h15, le chef de l'état visitera ensuite l'atelier de Gustave Courbet. Il y rencontrera une quinzaine de jeunes de 18 ans inscrits via le Pass Culture. Le département du Doubs a en effet de rejoint la semaine dernière la liste des départements où les jeunes reçoivent un pass de 500 euros l'année de leur 18 ans.

 

REVOIR - le discours d'Emmanuel Macron depuis Ornans

Le discours du Président commence à 39'40 de la vidéo ci-dessous
DIRECT. Visite d’Emmanuel Macron à Ornans (DOUBS) - Le discours du Président de la République
Ce lundi 10 juin 2019, le Président de la République se rend à Ornans dans le Doubs dans le cadre du bicentenaire de la naissance du peintre Gustave Courbet. Emmanuel Macron vient inaugurer l’exposition « Face à Courbet » de l’artiste franco-chinois Yan Pei-Ming. Il rencontrera également des jeunes dans le cadre de l’élargissement du pass-culture réservé aux jeunes de 18 ans dans plusieurs départements de France dont le Doubs.
 

Revoir les temps forts et coulisses de la visite sur notre fil Twitter

Sur place nos journalistes Thibaut Martinez-Delcayrou, Isabelle Brunnarius, Lucie Thiery, Laurent Brocard, Jean-Louis Saintain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus