Doubs : au moins 85 cas de Covid-19 recensés dans une discothèque à Mathay

Les contaminations se seraient déroulées les 13, 16 et 17 juillet. L'Agence Régionale de Santé affirme que "d'autres cas pourraient être détectés". La boîte de nuit a été fermée, de manière temporaire.
Le Cario Club de Mathay (Doubs)
Le Cario Club de Mathay (Doubs) © Aurore Briffod

Deux semaines après les premières danses, les volets sont déjà clos au Cario Club de Mathay (Doubs). Le 9 juillet dernier, c'était la seule discothèque du secteur à rouvrir ses portes. Malgré l'application du protocole sanitaire, un cluster a été détecté par l'Agence Régionale de Santé. Au moins 85 personnes ont été dépistées positives au covid-19 dans la boîte de nuit.

"Les mesures d'investigations se poursuivent, sous la conduite de l'Agence Régionale de Santé, en lien avec l'établissement et l'Assurance maladie", indique l'organisation régionale. Car dans les jours qui viennent, de nouveaux cas pourraient être détectés. L'ARS précise aussi que "des actions d'information et de prévention sont en cours d'organisation sur le secteur de l'aure urbaine."

Des tests antigéniques avaient été mis en place à l'entrée de la discothèque.
Des tests antigéniques avaient été mis en place à l'entrée de la discothèque. © Aurore Briffod

Un brassage lors des soirées des 13, 16 et 17 juillet

Dix jours d'isolement, voilà ce qui attend les trois salariés du club et les autres personnes contaminées. C'est lors des soirées des 13, 16 et 17 juillet que les 85 personnes auraient contracté le virus, pour une capacité maximale de 357 personnes.

Sur les réseaux sociaux, le Cario Club l'assure : les mesures les plus strictes ont été appliquées. Le pass sanitaire était requis dès le 9 juillet pour les discothèques. Ainsi, pour entrer dans la boîte, il fallait montrer un test antigénique ou PCR négatif de moins de 48 heures, ou bien avoir reçu les deux doses de vaccins contre le covid-19. Des tentes avaient même été mises en place à l'entrée pour dépister les personnes n'ayant pas de justificatif.

Tester tout le monde ?

Contacté, Mustapha Alami, le propriétaire de la discothèque assure qu'"on devrait tester tout le monde" à l'entrée. C'est d'ailleurs le protocole qu'il compte mettre en place pour sa réouverture. Citant l'enquête de l'ARS, le gérant reconnaît que "des personnes vaccinées seraient à l’origine du cluster ou bien des personnes avec des faux-négatifs". Mustapha Alami remarque : "Je reste perplexe. Nous n'avons rien à nous reprocher, nous avons appliqué le protocole. Même en étant en scrupuleux, en jouant le jeu à 200%, on fait face à cette situation sanitaire, à ces contaminations."

Daniel Granjon, le maire de Mathay, voit au-delà de ces contaminations. L'édile remarque : "Avec 60 personnes positives au départ, on peut se retrouver avec 500 à 600 cas contacts, en raison des échanges avec la famille, les amis etc."

Fermer temporairement la boîte de nuit

Le Cario Club préfère prendre les devants : en accord avec l'Agence Régionale de Santé, la boîte de nuit fermera jusqu'au 29 juillet pour permettre aux employés infectés de terminer leur délai d'isolement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sorties et loisirs