Doubs : deux randonneurs égarés retrouvent leur chemin grâce à l'application "GendLoc" de la gendarmerie

Perdus au cours de leur randonnée à la source de la Loue samedi 5 septembre, deux jeunes Pontissaliens âgés de 21 et de 25 ans, ont pu retrouver facilement leur chemin grâce au guidage des gendarmes du Doubs et à leur application "GendLoc". Explications.
Selon la gendarmerie, cette application permet de raccourcir les délais d'intervention et localiser la victime très précisément. (Image d'illustration).
Selon la gendarmerie, cette application permet de raccourcir les délais d'intervention et localiser la victime très précisément. (Image d'illustration). © Lionel Vadam - L'EST REPUBLICAIN - MAXPP

Ce dimanche 5 septembre 2021, le mercure frôle les 25 degrés du côté de Pontarlier dans le Haut-Doubs. Deux jeunes copains décident de profiter de cette journée ensoleillée pour visiter la source de la Loue. Après avoir pris un sentier balisé, ils se perdent. Les heures passent, la nuit et la fatigue arrivent, les deux randonneurs appellent les secours à 18h50. Grâce à « GendLoc », ils seront secourus moins d’une heure après s’être signalés.

Cette contraction de « gendarmerie » et de « localisation » est un outil développé en 2012 par Olivier Fabre, maître de chien au PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne) du Versoud, dans l’Isère.

GenLoc déployée progressivement dans le reste de la France

Expérimenté durant deux ans, il a été généralisé dans l’ensemble des unités de secours en montagne de la gendarmerie puis à tous les autres départements de France. « GendLoc permet de nous adapter à la demande opérationnelle que ce soit pour les recherches de personnes blessées que pour les personnes perdues et donc de réduire les coûts des interventions » informe le Major Antoni, en charge de la communication à la gendarmerie du Doubs.

« De notre côté, nous avons un écran sur lequel nous voyons, comme sur Google maps, les végétaux, les arbres, les chemins, les petits sentiers… cela permet de voir le terrain comme le voit la victime sur place et de les orienter » précise le gendarme.

Dans le cadre des deux Pontissaliens, le centre opérationnel de la gendarmerie de Besançon les a orienté, mètre par mètre, puis les a dirigé vers les pompiers du GRIMP qui les ont recueilli en bordure de la D67, à plusieurs encablures de leur lieu de départ.

Comment fonctionne GendLoc ?

Le fonctionnement de GendLoc est extrêmement simple. Pour être localisé par les secouristes, pas besoin de télécharger une application, il suffit d’avoir un téléphone portable avec le GPS actif puis d'appeler les secours : le 112 ou le 17. 

La gendarmerie envoie un lien URL par SMS à la victime. Il s'agit ensuite de cliquer sur le lien contenu dans le SMS et d'autoriser la géolocalisation (partage de votre position). Votre position est envoyée à la Gendarmerie qui peut intervenir plus rapidement et précisément, en faisant gagner un temps considérable.

Comment fonctionne Gendloc ?

Les avantages de l’application de localisation de la gendarmerie :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
randonnée nature faits divers