• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Collège Lucie Aubrac : “Nous sommes anéantis”

Les élèves affichent leur solidarité après la mort accidentelle de deux adolescents / © maxppp
Les élèves affichent leur solidarité après la mort accidentelle de deux adolescents / © maxppp

Au lendemain du décès de deux élèves dans l'accident de leur car scolaire, l'ambiance était lourde ce matin à Doubs, au collège Lucie Aubrac. Une minute de silence a été observée. 

Par Sophie Courageot et Emilie Dinjar

L'accident était dans tous les esprits, ce matin, à l'heure de l'entrée au collège Lucie Aubrac. 
Aux grilles de l'établissement, des policiers en uniforme, pour préserver les élèves.
A l'intérieur, une cellule psychologique pour prendre en charge les adolescents et leurs équipes pédagogiques.
Une minute de silence a été respectée. Un "jour d'après particulier", selon le Principal du collège.

L'émotion ce matin au collège Lucie Aubrac
Hier deux élèves ont trouvé la mort dans l'accident d'un car scolaire. Avec des élèves, Christian Kovacic, principal du collège - un papa et une conductrice. Reportage S. Bourgeot, JS Maurice.

 

Il y a eu quelque chose de spontané à la fin de la récréation. Les élèves ont fait un grand cercle en se tenant par la main, en scandant les noms des deux enfants. C'était un moment spontané et plein d'émotion"

a expliqué Christian Kovacic, le principal de ce collège qui compte 635 élèves.
Deux collégiens, une fille de 15 ans et un garçon de 12 ans, ont été tués dans l'accident qui a aussi fait 7 blessés légers.
"Les élèves sont arrivés chacun soit avec des fleurs, soit avec une bougie. C'est parti de manière assez naturelle", a ajouté Christian Kovacic. Dans le collège, la cellule psychologique restait en activité jeudi.

On craint que le retour de vacances ne se fasse pas sans appréhension pour certains. Repasser la porte du collège, remonter dans un bus... Il va falloir préparer ce retour"

a souligné le principal du collège dont les élèves seront en vacances à la fin de la semaine.

Une banderole a été déployée en hommage aux deux élèves décédés. / © David Lecomte
Une banderole a été déployée en hommage aux deux élèves décédés. / © David Lecomte


A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus