Malbrans (Doubs) : accident de spéléologie, la remontée de l'homme coincé dans un gouffre prévue vers minuit

Selon un point presse tenu ce matin, le spéléologue bourguignon de 55 ans pourrait être secouru en fin de soirée, probablement vers minuit. Le spéléologue est coincé à 130 mètres de profondeur dans le Gouffre de Vauvougier, à Malbrans dans le Doubs. 

L'entrée du Gouffre de Vauvougier, où le spéléologue de 55 ans a fait une chute de 5 mètres sur le dos ce samedi après-midi. • © Emmanuel Rivallain
L'entrée du Gouffre de Vauvougier, où le spéléologue de 55 ans a fait une chute de 5 mètres sur le dos ce samedi après-midi. • © Emmanuel Rivallain © Emmanuel Rivallain - France Télévisions

L'extraction de la victime prévue ce dimanche "en fin de soirée, vers minuit"

Selon un point presse tenu par le sous-préfet de Montbéliard, Jacky Hautier et Samuel Prost, conseiller technique pour le Secours Speleo Français, le spéléologue bourguignon de 55 ans pourrait être secouru "en fin de soirée, vers minuit". " La dureté de la roche et la difficulté à agrandir les passages rendent l'opération longue d'autant que nous travaillons sans explosif donc l'avancée est lente" précise Samuel Prost.

Samedi soir, Samuel Prost avait déjà précisé que "comme l'accident est intervenu en profondeur, c'était plus compliqué d'acheminer les équipes médicales et le matériel".

Le spéléologue n'aurait pas de fracture importante mais il se plaint toujours du dos et de sa jambe. "Nous avons des nouvelles rassurantes de la victime, à priori, elle n'a pas de fracture mais elle se plaint d'une forte douleur à la jambe droite, qui serait due à un gros hématome lié à sa chute donc c'est une bonne nouvelle, pour sa santé, mais aussi pour les conditions techniques de sa remontée" explique à son tour Jacky Hautier, le sous-préfet de Montbéliard.

Des renforts attendus des départements voisins

Une soixantaine de spéléologues seront présents sur le site, dont 30 à l'intérieur, et 28 pompiers et la préfecture a demandé "le renfort de 33 spéléologues supplémentaires qui viennent de l'Ain, de la côte-d'Or et du Jura"

Grâcé à des sauveteurs bénévoles de la Fédération Française de la Spéléologie, un médecin, infirmier et équipes spécialisées, la victime a pu être placée dans un point chaud et d'attendre dans de bonnes conditions les secours.

Voici le plan du Gouffre du Vauvougier et l'endroit, pointé par le stylo, où se trouve la victime.
Voici le plan du Gouffre du Vauvougier et l'endroit, pointé par le stylo, où se trouve la victime. © Emmanuel Rivallain

Dans un communiqué envoyé aux médias à 20h 40, Joël Mathurin, le Préfet du Doubs, donnait des précisions.

La voie est très étroite et nécessitera sans doute l'usage d'explosifs pour être ouverte. Le sauvetage nécessitera très probablement beaucoup de temps mais tout est mis en œuvre pour le sauver et le remonter en surface dans les meilleurs délais. J'ai activé le plan Orsec ainsi que la cellule de crise opérationnelle départementale. J’ai demandé au sous-préfet de permanence de se rendre sur place.

Joël Mathurin, Préfet du Doubs

Rien que pour accéder à la victime, il faut une heure et quinze minutes de descente en rappel pour atteindre la profondeur de 130 mètres. Les spéléologues devraient passer la nuit à ses côtés, le sécuriser, le réchauffer et l'alimenter, avant d'espérer le remonter ce dimanche.

La mairie de Malbrans transformée en Cellule de Crise.
La mairie de Malbrans transformée en Cellule de Crise. © Préfecture du Doubs

Une ligne téléphonique a été installée en début de soirée depuis l'entrée de la cavité pour être acheminée jusqu'à la victime et à ses secours. L'accès est rendu compliqué par trois passages, appelés des étranglements. Les secours vont certainement devoir utiliser des "perforateurs" pour dégager l'accès. Des aspirateurs de fumée ont également été acheminés sur le site du gouffre.

La victime est déjà coincée depuis près de 20 heures

L'accident s'est produit ce samedi à 15h15. Le spéléologue, âgé de 55 ans, a fait une chute de cinq mètres sur le dos dans le Gouffre de Vauvougier, sur la commune de Malbrans dans le Doubs. Il est gravement blessé. 

Il s'agirait de quatre spéléologues bourguignons, venus de Dijon aujourd'hui pour descendre dans ce gouffre bien connu des spécialistes. Après 130 mètres de descente, l'homme de 55 ans serait tombé de 5 mètres sur le dos, se plaignant ensuite de très vives douleurs à la hanche et au fémur. D'après un médecin présent auprès de lui, il y a de gros risques pour qu'il se soit cassé le col du fémur dans sa chute, empêchant toute remontée autonome.

Le GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux) a été le premier sur place, rejoint par les pompiers du Doubs et des équipes du SSF, le Secours Spéléo Français.

C'est dans ce gouffre bien connu des spéléologues que l'homme a fait une chute de cinq mètres sur le dos ce samedi après-midi.
C'est dans ce gouffre bien connu des spéléologues que l'homme a fait une chute de cinq mètres sur le dos ce samedi après-midi. © Emmanuel Rivallain

Le maire de Malbrans a immédiatement mis à disposition sa salle polyvalente. Ce samedi-soir, les forces de gendarmerie étaient engagées à hauteur d'une dizaine de militaires et les forces de la sécurité civile à hauteur d'une douzaine de pompiers.

Témoignage SSF

 

Le Gouffre de Vauvougier, site incontournable des spéléologues

D'après les mordus de spéléo, la Grotte de Vauvougier est une cavité incontournable. Doté de nombreux puits volumineux, avec de belles verticales, quelques passages étroits. C'est un site réservé à des spéléologues qui ont une certaine expérience, ce qui est le cas de ce spéléologue bourguignon.

© Guy Decreuse

Ce samedi-soir, les abords du gouffres avaient été équipés pour permettre aux secours de passer la nuit auprès du spéléologue blessé.

© Eric Debief

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sport accident