Alstom : des moteurs de trains moins gourmands, moins bruyants, l'usine d'Ornans inaugure un banc d'essai unique en France pour faire des tests

Le constructeur ferroviaire Alstom vient de se doter d'un nouveau banc d'essai dernière génération, sur le site d'Ornans (Doubs). Il permettra de tester plus vite, et dans des conditions extrêmes, les prototypes de moteurs à traction fabriqués sur le site.

Alstom n'arrête pas l'innovation. Sur son site d'Ornans, le constructeur ferroviaire vient d'inaugurer un banc d'essai pour moteurs, le plus puissant qui existe, destiné à diminuer la consommation d'énergie des trains. Cet instrument de 2 mégawatts va notamment permettre de tester des modèles de moteurs plus puissants et moins bruyants pour le confort des usagers de trains. 

Alstom a investi 1,4 million d'euros pour la création de cet outil.  Une somme importante mais nécessaire selon Damien Faurois, le directeur de l'usine. "Il fallait un banc d'essai capable de nous aider à orienter la conception pour réduire la consommation d'électricité, réduire les bruits et augmenter la vitesse", explique-t-il à l'AFP. Jusqu'alors, certains essais spécifiques de moteurs tels que la grande vitesse, étaient externalisés, faute de moyens sur le site d'Ornans. 

Le site d'Ornans renforce son statut de leader 

Avec ce banc d'essai, le site Alstom d'Ornans confirme et renforce son statut de centre mondial d'excellence : "On est aujourd'hui capable de produire un prototype et le tester trois jours après !", confie Damien Faurois. Le site se porte donc bien : les carnets de commandes sont d'ores et déjà remplis pour l'année 2024 et l'entreprise va embaucher entre 30 et 40 personnes cette année encore. Ornans reste en effet le seul centre concepteur de moteurs et d'alternateurs électriques du groupe, pour le monde entier. "Ce qui fait qu'aujourd'hui, Ornans est un site d'excellence, c'est qu'on a la conception, mais aussi la fabrication, donc on maîtrise tous les procédés et les étapes de fabrication pour être sûr de la qualité et de la performance des moteurs", explique le directeur du site au micro de notre journaliste, Jean-Luc Gantner. C'est donc naturellement qu'il ajoute à l'AFP : "tous les trains qui vont circuler l'été prochain pendant les Jeux olympiques seront motorisés par Ornans".