Alstom : un nouveau contrat de 200 millions d'euros avec l'Algérie

Alstom vient de signer un contrat avec la société Nationale des Transports Ferroviaire d'Algérie (SNTF). Une bonne nouvelle pour l'usine d'Ornans (Doubs) qui fabrique les moteurs.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La société Nationale des Transports Ferroviaire d'Algérie (SNTF) vient de conclure un contrat avec Alstom. 17 trains Intercités Coradia Polyvalent ont été achetés par l'Algérie. Dans son communiqué, Alstom, évoque un contrat de 200 millions d'euros. Le premier train sera livré en janvier 2018.

"Cet investissement s'inscrit dans le programme de modernisation et d'extension du réseau de SNTF." En Algérie, l'investissement total s'élève à plus de 1,2 milliard d'euros.

Le site d'Ornans qui fabrique les moteurs et les alternateurs est donc directement touché par ce contrat. De quoi réjouir les 350 salariés de l'usine.
En France, d'autres établissements d'Alstom sont concernés : Saint-Ouen pour le design, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction et Villeurbanne pour l'informatique embarquée et l'information voyageurs.