Après avoir été accueilli en héros, le maire de Mouthier-Haute-Pierre, guéri du coronavirus, remercie les soignants

Romuald Maugain, maire de Mouthier-Haute-Pierre (Doubs), a été touché par le coronavirus. Après être rentré chez lui en héros, il remercie aujourd'hui, dans un courrier, les soignants de l'hôpital Jean Minjoz à Besançon.
Romuald Maugain, maire de Mouthier-Haute-Pierre, a passé 17 jours dans le coma.
Romuald Maugain, maire de Mouthier-Haute-Pierre, a passé 17 jours dans le coma. © DR
Il est encore ému. Marc Paulin, infirmier en soins intensifs dans le service pneumologie du centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Besançon, vient de recevoir un message de l'un de ses anciens patients Covid-19 : "Tout le service a été touché à la lecture du courrier. Dans ces moments-là, on se sent utile."

Dans ce message partagé sur les réseaux sociaux, on peut notamment lire des mots de remerciements et d'affection : "J'ai, à mon réveil, rencontré du personnel soignant en réanimation et pneumologie tout simplement EXCEPTIONNEL. [...] Mon passage dans votre établissement restera à jamais gravé dans ma mémoire. Il m'a permis de me rendre compte du formidable travail qu'effectue au quotidien le personnel soignant."

L'auteur de ce message, c'est Romuald Maugain, maire de Mouthier-Haute-Pierre. Cet homme de 49 ans a été durement touché par le coronavirus. Hospitalisé à l'hôpital Jean Minjoz à Besançon, il a passé 17 jours dans le coma. "Pour l'instant, je ne peux pas leur rendre visite pour les remercier. Je ne peux pas non plus leur apporter des chocolats alors j'ai laissé un petit mot. C'était la moindre des choses", nous confie Romuald Maugain. 
 
Au mois de mars, alors qu'il a de la fièvre, Romuald Maugain consulte un médecin et est diagnostiqué malade du Covid-19. Très vite, tout s'enchaîne. Les difficultés respiratoires s’aggravent. Le maire est intubé et placé dans le coma pendant 17 jours. Au réveil, il reste en réanimation sous oxygène, puis est transféré en pneumologie. Commence alors un long travail de rééducation : "Il m’a fallu une phase pour retrouver des sensations simples, et c’est compliqué à vivre. J'ai dû réapprendre à parler ou encore à tenir une cuillère. Si j'ai réussi, c'est grâce à tous les professionnels de santé.

Moi qui avais si peur de l'hôpital, j'ai vécu, à cause de ce virus, ce moment difficile de la vie avec une confiance absolue à toutes ces personnes en blouses blanches qui ont pris soin de moi.
Romuald Maugain, ancien patient Covid-19


Dans son courrier adressé au CHU, Romuald Maugain remercie l'entièreté du service, et n'oublie personne. Une attention qui a profondément touché Marc Paulin : "Il met en avant tout le poste de réadaptation, de rééducation. Car ici, il y a des kinés, des psychologues, des professeurs de sport, des diététiciens, des soignants qui travaillent au quotidien. C'est une prise en charge globale. M. Maugain l'a bien compris et nous rend hommage à tous."

Un retour au village tel un héros

Ce n'est pas la première fois que Romuald Maugain fait parler de lui. Le 28 avril, alors qu'il regagne son domicile, il est accueilli tel un héros chez lui. Drapeaux tricolores, pancartes, cris, applaudissements... Les administrés de la petite commune de 320 habitants sont tous venus accueillir l'édile tout juste guéri du coronavirus. La vidéo avait alors fait le tour des réseaux sociaux.

 
"Mon retour a beaucoup fait parler. J'ai été accueilli en héros. Mais les vrais héros, ce sont les personnels soignants. Ce sont des gens formidables. Si je suis en vie, c'est grâce à eux", conclut-il la gorge nouée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société réseaux sociaux solidarité