18 ans après, le meurtrier présumé d'Eva Blanco Puig a été arrêté à Besançon

Eva Blanco Puig avait été tuée en avril 1997 à Algete (Espagne) / © El PAIS - ESPAGNE
Eva Blanco Puig avait été tuée en avril 1997 à Algete (Espagne) / © El PAIS - ESPAGNE

Cet Espagnol de 52 ans est soupçonné d'avoir violé et tué l'adolescente de 16 ans. C'était en avril 1997 près de Madrid (Espagne). Il a été arrêté hier en présence d'enquêteurs de la Guardia civil. 

Par Sophie Courageot avec AFP

L'homme a été déféré ce matin au parquet à Besançon. Il devrait être extradé vers l'Espagne en milieu de semaine prochaine. Il a été incarcéré à la maison d'arrêt de Besançon.


Interpellé sur son lieu de travail

Identifié grâce à l'ADN, il a été interpellé à 15h00 hier à Besançon par la gendarmerie nationale en présence de trois enquêteurs espagnols. Le suspect est domicilié à Pierrefontaine-Les-Varans (Doubs). Il est père de deux jeunes enfants.
 

Le quinquagénaire est "soupçonné d'avoir commis le 20 avril 1997, un viol suivi du meurtre d'une jeune fille de 16 ans, dont le corps avait été découvert au bord d'une route dans la région de Madrid" à Algete, ont indiqué les autorités françaises.



Eva, violée et tuée à l'arme blanche


Le cadavre de la jeune fille, Eva Blanco Puig, "avait été découvert dans un fossé bordant une route sur la commune d'Algete près de Madrid". La jeune fille avait été violée et poignardée à de multiples reprises.

Selon un communiqué de la Guardia Civil, l'autopsie avait montré que la victime "avait reçu une vingtaine de coups de couteau dans la nuque et le dos".



Le suspect avait quitté l'Espagne en 1999. Au terme de 18 ans d'enquête, il a été arrêté pour son implication présumée dans cet assassinat, en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par un juge d'instruction espagnol et exécuté par la cour d'appel de Besançon.

Des procédures ont été entamées pour le transférer en Espagne et poursuivre l'enquête.

Soulagement de la famille en Espagne

Je me sens très soulagée qu'on ait finalement arrêté cet homme et que maintenant justice puisse se faire"

confiait hier à la presse espagnole Manuel Puig le père de la jeune Eva.
 

Doubs : Un Espagnol rattrapé par la justice
Reportage : Emmanuel Rivallain et Jean-Marie Baverel

 

Le reportage d'EL PAIS, 1er octobre 2015 

(en langue espagnole)
Eva Blanco Puig, l'affaire avait marqué l'Espagne
TV - El Pais - Espagne

les obsèques d'Eva Blanco Puig le 22 avril 1997 à Madrid / © maxppp
les obsèques d'Eva Blanco Puig le 22 avril 1997 à Madrid / © maxppp
Olga et Manuel les parents d'Eva Carlo Puig lors des obsèques / © maxppp
Olga et Manuel les parents d'Eva Carlo Puig lors des obsèques / © maxppp

 

Sur le même sujet

Les + Lus