"Pourquoi aller loin ? On a tout ici" : pour l'Ascension, les touristes suisses ont rempli les campings du Doubs

Début de saison réussi pour les campings du Doubs. Ce dimanche 12 mai marquait la fin du long week-end de l'Ascension et beaucoup d'établissements affichaient complet. En grande partie grâce aux vacanciers suisses, qui n'ont pas hésité à traverser la frontière. Exemple à Ornans, dans la Vallée de la Loue.

Valérie Gibot peut avoir le sourire. Le 12 mai 2024, la gérante du camping du Chanet, à Ornans (Doubs) a bouclé un week-end de l'Ascension particulièrement satisfaisant. "Avec le soleil, ces derniers jours ont été excellents" affirme-t-elle au micro de nos journalistes Jérémy Chevreuil et Denis Colle. "On vient de rouvrir, ça fait du bien. C'est simple, cette semaine, on était complet. ".

Et dans ce début de saison parti sur les chapeaux de roues, c'est en grande partie grâce à des touristes... suisses. "Ils sont en majorité, on les remercie" s'amuse Valérie Gibot. "Sur les sept derniers jours, 70 % des occupants du camping étaient des Suisses". Un chiffre qui peut paraître impressionnant. Mais pas pour la gérante. "Depuis quelques années, c'est récurrent. Avant les grandes vacances, ils viennent dans un endroit pas loin de chez eux car ils apprécient vraiment la région".

"Le dépaysement à portée de camping-car"

Et qu'en pensent les principaux intéressés ? Recueillir le témoignage de vacanciers suisses est chose aisée au camping du Chanet. Voici celui de Karine, venue de Montreux avec toute sa famille. "Ornans, c'est tout proche de la maison, on y est en une heure sans bouchon" dit-elle. "Et puis les paysages sont magnifiques, et assez différents de chez nous. C'est un peu le dépaysement à portée de camping-car".

La beauté de la Vallée de la Loue est un argument qui revient beaucoup. "C'est sûr, le cadre est idéal" explique un père de famille, venu du Jura Suisse. "Nous, on vient surtout pour les sites d'escalades, afin de profiter pour nos premières vacances de l'année. On est tout prêt et puis ici, il y a tout : la nature, la nourriture. C'est un terrain de jeux incroyable".

De la nature, du sport... et des prix attractifs

Un terrain de jeux incroyable que connaît bien cette Genevoise. "On vient depuis plusieurs années pour voir les falaises, les forêts, mais aussi la ville d'Ornans" nous apprend-elle. "Pourquoi il y a autant de Suisses ? On aime bien la nature, ça doit être ça. Et puis on n'est pas loin, donc il suffit de passer une fois et on a envie de revenir".

Un petit goût de "reviens-y" colporté, selon Valérie Gibot, gérante du camping du Chanet, par le bouche-à-oreille. "Avant, on avait plus des personnes qui venaient des cantons de Neuchâtel et Vaux" ajoute-t-elle. "Mais maintenant, on a même des Suisses allemands. Pour nous, c'est tout bénéfice, ils amènent beaucoup d'animations et d'effervescence et viennent pour les randonnées, le vélo, le canoë, la spéléologie. Ça bouge !"

Autre argument qui joue sur l'afflux de touristes suisses : les prix, bien moins chers en France que dans leur pays natal. Nature, proximité, prix, activités sportives... Voilà ce qui pourrait expliquer la venue en nombre de nos amis suisses. Un phénomène qui n'est pas près de s'arrêter. Tous les Suisses interrogés nous ont ainsi indiqué leur volonté de revenir le plus vite possible.