Cet article date de plus de 3 ans

Admission post-bac : 18 bacheliers sans solution dans l'académie

Sur les 10 000 bacheliers environ qui ont utilisé la plateforme d'admission post-bac pour poursuivre leur cursus, 18 sont à ce jour, à l'issue des 3 phases, sans solution. Les candidats concernés sont tous des bacheliers issus de filières professionnelles. 
 Le portail Admission post-bac (APB)
Le portail Admission post-bac (APB)
Grosse machine, l'APB, portail sensé gérer au mieux l'orientation des bacheliers après le bac a fait beaucoup parlé de lui pendant tout l'été. Ses dysfonctionnements (ou sa difficulté d'utilisation, ou les deux) ont engendré de gros couacs, laissant de milliers de futurs étudiants dans le noir total quant à leur avenir. 
La Franche-Comté n'avait pas été épargnée. A l'issue de la 1ère phase de voeux, fin juillet, 786 bacheliers (soit 7.3% des effectifs) étaient concernés. A l'issue de la 2ème phase, fin août, ils étaient encore 552. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 18. "Tous issus de filières BAC pro, et nous avons, depuis trois semaines, sollicités des conseillers d'orientations qui sont entrés en contact avec eux, leur ont donné des rendez-vous afin de les aider à trouver une solution" explique Maurice Dvorsak, chef du service académique information et orientation.  Et d'ajouter que "certains ne sont pas venus au rendez-vous".

S'il rappelle que les candidats malheureux doivent contacter un conseiller d'orientation pour les accompagner, il souligne également que des places sont vacantes dans l'académie, en particulier en formations industrielles et dans le tertiaire en BTS et DUT. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société