Les ambulanciers de Jussieu Secours suspendent leur grève

Après 29 jours de grève, les ambulanciers de Jussieu Secours ont repris le travail, mardi matin. Un quart des effectifs était en grève depuis le lundi 11 septembre.

Par Noémie Gaschy

Les grévistes de Jussieu Secours ont pris leur décision après avoir été reçus à la Préfecture, lundi, pour une rencontre avec le Préfet, l’ARS et la DIRECCTE. Une rencontre qu’ils ont jugée « bénéfique et constructive » ; ils ont alors choisi de suspendre leur mouvement de grève « dans un souci d’apaisement, et afin de se donner les moyens d’un dialogue avec l’employeur et les administrations de l’Etat ».

« Les gens nous connaissent mieux »

Au terme de cette longue période de grève, les ambulanciers se disent « fiers » d’être parvenus à se faire connaître du grand public. « Les gens pensent qu’on se fait une paye de ministre, ils ne savent pas quelles sont nos conditions de travail. Maintenant, les patients, les familles, le Préfet lui-même nous connaissent mieux, ils savent comment on travaille. On a eu le cran de faire ce que personne n’avait osé », insiste Jean-Christophe Chauvet, délégué syndical CGT aux ambulances Jussieu Secours.
Mais les grévistes attendent toujours des propositions de leur direction car le mouvement n’a pour l’instant pas eu de conséquences sur leurs salaires et leurs conditions de travail. Ils en ont notamment « ras le bol » de travailler 12 heures payées 9 heures lorsqu’ils sont en poste de nuit et dénoncent une surcharge de travail pour des effectifs en baisse.

Une réunion avec tous les ambulanciers de Franche-Comté à venir

Les ambulanciers de Jussieu Secours souhaitent désormais prendre contact avec tous leurs collègues de la région afin de se faire entendre plus facilement. Une réunion devrait se tenir avant la mi-novembre. « On ne va pas lâcher l’affaire », promettent-ils déjà, ajoutant que « si les propositions qui auront été faites étaient insuffisantes ou inexistantes, une grève générale serait organisée très rapidement afin d'obliger les services publics à tenir leurs engagements. »

A lire aussi

Sur le même sujet

Du bison pour les fêtes!

Près de chez vous

Les + Lus