Besançon : 3 femmes mises en examen après la découverte de 85.000 euros de drogue à Planoise

Le quartier de Besançon Planoise en proie à une lutte de territoire des dealers. / © Laurent Brocard - France Télévisions
Le quartier de Besançon Planoise en proie à une lutte de territoire des dealers. / © Laurent Brocard - France Télévisions

La police a procédé a des interpellations lundi 3 février dans ce quartier en proie à une guerre de territoires des trafiquants de drogue. Cannabis, cocaïne, héroïne ont été saisis.

Par Sophie Courageot

C'est une information de l'Est Républicain confirmée par le parquet de Besançon et la police. Les trois femmes âgées d'une quarantaine d'années étaient présentées ce jeudi 6 février à un juge d'instruction. 

Lors d'une patrouille à Planoise vers 20 heures, les policiers ont inspecté un véhicule où se trouvaient deux femmes. Alertés par une forte odeur de résine de cannabis, ils ont découvert une trentaine de sachets de cannabis, et environ 900 cachets d'ectasy. Les CRS sont venus sécuriser le lieu de l'interpellation, indique la police. Les contrôles avaient été renforcés dans le quartier sur ordre du procureur de la république.

Les enquêteurs ont poursuivi les investigations dans trois appartements. Une troisième femme a été interpellée. Les policiers ont saisis 450 grammes de cocaïne et 3 kilos de résine de cannabis. 


Les trois femmes seraient  des nourrices dont le rôle est de cacher ou transporter la drogue


Si toute la drogue saisie par les policiers bisontins avaient été revendue au détail, la marchandise aurait rapporté 85.000 euros indique une source policière.

Les trois femmes sont mises en examen pour trafic de stupéfiants. Le juge de la liberté et détention a décidé de leur placement en détention provisoire.

 
© Police 25
© Police 25


Le 28 janvier dans le quartier de Planoise, les policiers avaient déjà opéré une belle saisie : 9 kilos de résine, 90 g de cocaïne, 1 kilo d'herbe. Valeur : plus de 80.000 euros. Ils avaient également découvert 6.950 euros en liquide et plus de 22.000 euros sur le compte bancaire du suspect, un homme de 35 ans qui a demandé un délai pour préparer sa défense. 

Le 31 janvier,  Laurent Nuñez, secrétaire d'Etat au ministère de l'Intérieur s'était déplacé dans le quartier de Planoise où 7 personnes ont été blessées par balles depuis le mois de novembre 2019. "Nous sommes passés à Planoise de 25 points de deal à 13. C'est du bon travail. Effectivement, lorsqu'on arrête des trafiquants, certains essaient de prendre la place, ce qui peut créer des violences entre dealers" a-t-il déclaré, admettant qu'il restait beaucoup de travail à faire. Le gouvernement souhaite supprimer tous les points de vente de drogue à Planoise, un travail de longue haleine pour les policiers. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus