Besançon : 6.800 foyers privés d'électricité après une action de la CGT contre la réforme des retraites

© Jean-Luc Flémal - maxPPP
© Jean-Luc Flémal - maxPPP

Ce mardi 14 janvier aux alentours de 12h45, des centaines de foyers de plusieurs quartiers de Besançon ont été privés de courant. Deux parcs éoliens ont été privés également d'électricité. 

Par Sophie Courageot

Une action de grévistes contre la réforme des retraites s'est déroulée ce mardi 14 janvier au niveau du poste de Palente qui alimente une partie de la ville de Besançon. "Nous étions une soixantaine, c'est une action au niveau régional de la CGT Energie Franche-Comté, antenne nord et sud" explique Pascal Jeanmougin. "Nous avons en fin de matinée, coupé le courant au poste de Palente, le matin vers 6h30 nous avons basculé en heures creuses 31.000 à 36.000 abonnés" ajoute le syndicaliste. 

Les manifestants dénoncent le projet de réforme des retraites mais aussi la perspective de 3 500 suppressions de postes par Enedis sur l’Alsace et la Franche-Comté d’ici à trois ans. 

Enedis confirme la coupure de courant intervenue aux alentours de 12h45 sur les secteurs de Besançon Est, Palente, Bregille, Monbuisson, Grandbuisson, Marchaux, la zone du bowling. Les agents d'Enedis ont du intervenir pour rétablir le courant. La coupure a duré 1h45 à certains endroits. Enedis affirme avoir réalisé des constats d'huissier et va déposer plainte. 

 

Deux parcs éoliens situés à proximité de Besançon n'ont pas pu produire de courant le temps de la coupure, indique Enedis. 

Le syndicat envisage d'autres actions pour la journée de mobilisation du jeudi 16 janvier. Il avait déjà effectué des coupures de courant la semaine dernière sur Chateaufarine notamment. 

Sur le même sujet

Les + Lus