Besançon : 92 verbalisations pour non-port du masque lors de la manifestation contre le pass sanitaire

Publié le
Écrit par Aurore Briffod .

Lors de la manifestation contre le pass sanitaire à Besançon, ce samedi 27 novembre dans l'après-midi, la police a procédé à 92 verbalisations pour non-port du masque alors que les manifestants sont entrés sur le marché de Noël.

Comme tous les weekends depuis plusieurs mois, une manifestation contre le pass sanitaire a eu lieu, ce samedi 27 novembre. D'après la police, ils étaient environ 400 à protester à Besançon ; 275 à Montbéliard. Alors que des manifestants se sont introduits sur le marché de Noël de Besançon, les forces de l'ordre ont procédé à 92 verbalisations pour non-port du masque. 

Retour du masque en extérieur

Pour rappel, le préfet du Doubs a pris un arrêté qui rend obligatoire le port du masque à l'extérieur, notamment dans certaines zones denses. À compter de ce samedi 27 novembre 00h00 et jusqu’au 31 décembre 2021, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus circulant à pied, à l’exception des personnes pratiquant une activité sportive, en particulier dans les centres-villes et au cœur des événements festifs de cette fin d’année (marchés de Noël ou autres rassemblements)Cette mesure ne s’applique pas aux personnes se déplaçant en cycles, tricycles, quadricycles ou engins de déplacement personnel motorisé ou non-roulant, ni aux deux-roues ou engins motorisés.

Pass sanitaire obligatoire sur les marchés de Noël

Après les annonces d'Olivier Véran le jeudi 25 novembre concernant l'évolution de la situation sanitaire, la Préfecture du Doubs avait indiqué : “Si l’accès aux différents marchés de Noël est susceptible d’être contrôlé, le pass sanitaire est rendu obligatoire. Les lieux de restauration fermés au sein des marchés de Noël doivent également donner lieu au contrôle du pass sanitaire.” Un renforcement des contrôles avait été évoqué par le Préfet qui invitait les habitants à la responsabilité et au respect des gestes barrières. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité