• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : la cour d'appel confirme la condamnation du professeur Humbert poursuivi pour diffamation par le CHU

Le professeur Philippe Humbert lors de l'audience de son procès pour diffamation contre l'hôpital de Besançon, le 27 septembre dernier / © France 3 Franche-Comté : Sébastien Poirier
Le professeur Philippe Humbert lors de l'audience de son procès pour diffamation contre l'hôpital de Besançon, le 27 septembre dernier / © France 3 Franche-Comté : Sébastien Poirier

Le délibéré de la cour d'appel de Besançon était attendu jeudi 11 avril. Cette dernière confirme la condamnation du professeur Humbert, pour diffamation envers le CHRU. Il devra s'acquitter de la somme de 10 000 euros. 

Par S.R

La cour a bien considéré que le professeur Humbert, ancien chef de la dermatologie au CHU Besançon, avait diffamé son ancien employeur en "portant atteinte à l'honneur de la directrice et du CHRU". Il a été condamné a verser la somme de 10 000 euros. Cette somme représente 4 000€ avec sursis et 5 000€ aux titres des dommages et intérêts. De plus, 1€ est également destiné à la directrice du CHU.

En première instance, Philippe Humbert avait été condamné à l'issue d'une audience de plus de 8 heures. L'ancien médecin avait persisté et signé lors de sa deuxième audition. Il continuait à se présenter comme un lanceur d'alerte, dénonçant les dysfonctionnement de l'hôpital public.

Une équipe de supporters était présente pour soutenir Philippe Humbert. Certains de ses anciens patients, convaincus de la compétence du professeur avait déclaré : "Cet homme m'a sauvé la vie. Je ne comprends pas qu'on empêche d'exercer un médecin de cette envergure".




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon inaugure son projet "OnDijon" de métropole intelligente

Les + Lus