Affaires des trente cadavres de chats retrouvés dans un congélateur de Besançon : aucune maltraitance, selon les experts

Les services vétérinaires se sont rendus au domicile des propriétaires des félins, ce jeudi 6 août 2020. Parmi les animaux, ceux qui sont toujours en vie vont bien. Les animaux décédés n'ont pas non plus été maltraités. 
Une semaine après la découverte de 30 cadavres de chats dans le congélateur d'une maison de la Chapelle des Buis, près de Besançon (Doubs), l'état de santé de nombreux félins, ceux qui sont toujours en vie, inquiétaient les riverains et la SPA.

Une plainte avait été déposée au lendemain de la découverte de la maison par la police et un huissier de justice : excréments d'animaux, d'humains à l'intérieur de la maison, des monceaux de déchets à l'extérieur.
  Venus sur place ce jeudi 6 août pour les besoins de l'enquête, les vétérinaies sont formels : il n'y a eu aucune maltraitance. Juste un amoureux des bêtes, ayant commis des actes inconsidérés, sans intention de nuire. 

Voyez ce reportage de Stéphanie Bourgeot, Florence Petit et Rémy Bolard : 
Besançon : Selon les vétérinaires, aucune maltraitance sur les chats de Chapelle-des-Buis
Nous avons écrit une deuxième version de cet article, après les nouvelles informations qui nous sont parvenues.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux nature