Besançon : exposé à l'amiante chez Peugeot, il réclame des indemnités

Ahmed Seboui a travaillé 31 ans pour la marque au lion à Sochaux. Aujourd'hui retraité, il a déposé un dossier contre son ancien employeur. Peugeot avait été condamné en première instance à lui verser 12 900 €. Le procès est jugé en appel. 

Par Adrien Gavazzi

Il s'est lancé seul dans un bras de fer contre Peugeot. Ahmed Seboui a déposé un dossier en justice contre son ancien employeur : il dénonce avoir été exposé à l'amiante durant 31 ans, dans la fonderie de l'entreprise à Sochaux. Aujourd'hui âgé de 78 ans, le plaignant souffre d'importants troubles respiratoires.

Peugeot avait été condamné en 2014 par le tribunal des affaires sociales de Montbéliard à lui verser 12 900 € d'indemnités pour « faute inexcusable » ; le procès est désormais jugé en appel. 

Ahmed Seboui est soutenu dans son combat par l'Adevam Franche-Comté, l'association de défense des victimes de l'amiante et des maladies professionnelles.

Procès amiante en appel à Besançon : un ex-Peugeot accuse !
Reportage : A. Bilinski, JS Maurice et S. Chevallier Avec en interview : Ahmed Seboui retraité de la fonderie Peugeot Marie Fleury Avocate d' Ahmed Seboui Florence Monterey-Amar Avocate de Peugeot


Sur le même sujet

Les + Lus