• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : les hommages des politiques après la mort de trois militaires en Guyane

Les trois militaires décédés en Guyane appartenaient au 19ème Régiment du Génie de Besançon. / © Maxppp/Lionel Vadam
Les trois militaires décédés en Guyane appartenaient au 19ème Régiment du Génie de Besançon. / © Maxppp/Lionel Vadam

Ce jeudi matin, les réactions des élus de Besançon et d'ailleurs s'enchaînent après l'annonce du décès de trois militaires du 19ème régiment du Génie de Besançon survenu mercredi dans le cadre de la mission Harpie de lutte contre l'orpaillage clandestin en Guyane. 

Par Florence Cicolella

Le premier élu à réagir ce matin dans un communiqué est le sénateur LR du Territoire de Belfort, Cédric Perrin, Vice-Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées. "J'exprime mon profond respect pour le dévouement, le professionalisme et le sacrifice de ces militaires au service de notre pays", a-t-il déclaré. 


Le maire LREM de Besançon, Jean-Louis Fousseret a présenté ses condoléances à travers la voix de la ville et de son propre compte Facebook. 

 
 


Le député LREM du Doubs et candidat à la mairie de Besançon, Éric Alauzet, "s'associe aussi à la douleur des familles".
 

 
Plus laconique, le sénateur LR du Doubs Jacques Grosperrin. 
 
La député LREM du Doubs, Fannette Charvier, a joint les Curriculum Vitae des militaires morts à son message de condoléances. 
 

La ministre des outre-mer, Annick Girardin a salué "la valeur" des femmes et hommes engagés dans le combat contre l'orpaillage illégal.
 

La présidente LR du Conseil départemental du Doubs, Christine Bouquin, a quant à elle souligné "le dévouement et le courage (des militaires disparus qui) imposent le respect", dans un communiqué. "Tout mon soutien aux cinq autres militaires intoxiqués lors de cette même opération – dont un dans un état grave – pris en charge au centre hospitalier de Cayenne."

Enfin, cet après-midi, le député LREM du Doubs, Frédéric Barbier présente sobrement ses condoléances. 
 

Tout comme le député LREM du Doubs, Denis Sommer :
 

Le député LREM de Haute-Saône, Christophe Lejeune a ajouté ses voeux de "bon rétablissement aux cinq autres militaires blessés pendant l'opération (leur donnant) force et courage pour les semaines à venir."
 
Ce soir, c'est le sénateur UDI du Doubs,  Jean-François Longeot, qui se joint au concert de condoléances dans un communiqué. "C’est une nouvelle d’une rare violence pour les francs-comtois et pour les français, quelques jours seulement après avoir célébré nos militaires lors de notre fête nationale", dit-il.

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la canicule fait craindre le pire aux éleveurs d'escargots

Les + Lus