Besançon : les livreurs Deliveroo manifestent contre la baisse des salaires causée par le confinement

Samedi 14 novembre, des livreurs Deliveroo se sont rassemblés à Besançon pour manifester contre la baisse des tarifs et de leurs salaires depuis le confinement. Ils réclament également de meilleures conditions de travail. 
Place Pasteur à Besançon, une vingtaine de livreurs Deliveroo manifestaient contre la baisse de leurs salaires.
Place Pasteur à Besançon, une vingtaine de livreurs Deliveroo manifestaient contre la baisse de leurs salaires. © Fabienne Le Moing - France Télévisions
Ils étaient une vingtaine sur leurs vélos, ce samedi 14 novembre, à manifester sur la place Pasteur à Besançon. En grève, les livreurs Deliveroo bisontins se sont réunis une première fois en fin de matinée puis une seconde fois en fin d’après-midi. Ils dénonçaient la chute des tarifs Deliveroo, impactant inévitablement les salaires. 

"Les salaires ont énormément baissé entre les deux confinements et encore plus depuis le reconfinement", explique Jordan Bourdon, livreur Deliveroo depuis un an, "on est traité comme des esclaves par Deliveroo et ils s’en fichent de nos conditions personnelles", continue-t-il. Les livreurs dénoncent également des charges trop élevées : "Tous les pourcentages sont exorbitants, pour certains livreurs, on ne dégage même pas un SMIC".
  

Plus de livreurs, moins de commandes

La baisse des salaires serait également due à une hausse des embauches, selon Jordan Bourdon : "Deliveroo rajoute toutes les semaines des dizaines de nouveaux livreurs ce qui fait que nous, on a moins de commandes". Alors, les livreurs réclament une régulation du nombre de livreurs sur une même tranche horaire ainsi qu’une révision des tarifs. "Nous voulons juste de meilleures conditions de travail", conclut Jordan Bourdon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société manifestation social