• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : Lycéens, associations, activistes organisent de nouvelles marches pour le climat

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

Du vendredi 24 au samedi 25 mai, les actions se multiplieront dans le centre ville de Besançon pour défendre la planète. Voici le programme des rassemblements prévus. 

Par Sophie Courageot

Vendredi 24 mai, une marche pour le climat des lycéens

Les examens approchent. Mais les lycéens seront encore dans la rue. 

Les Eco’lié.e.s, (collectif de lycéens, collégiens et étudiants) invitent les Bisontins à une marche pour le climat  vendredi 24 mai à 10h30, au départ de la Place de la Révolution. Le cortège devrait faire le tour du centre ville en direction de la gare d'eau.
Il fait suite au  mouvement, initié dans le monde entier par la jeunesse, dans les cadres de Youth for climate et Friday for Future.

"Notre objectif final est d’appeler la France et le gouvernement à une prise de conscience et de responsabilité, égale à celle expérimentée par la jeunesse actuellement. Il est nécessaire et urgent, dans l'état actuel de la planète que notre pays, l’europe et le monde, déclare l'ÉTAT D’URGENCE CLIMATIQUE, afin de mener des politiques écologiques" explique le communiqué des lycéens, étudiants et collègiens dont certains devraient être en grève donc ce vendredi.

Le 15 mars 2019, les jeunes avaient déjà manifesté dans les rues de Besançon, ils étaient près de 2000.


Vendredi 24 mai, le collectif Extinction Rébellion Besançon organise un "Die-in"


Extinction Rébellion Besançon organise une première action voulue civile, non-violente et symbolique

Le rendez-vous est fixé entre 17h45 et 20h30. Le lieu sera communiqué la veille explique ce collectif. Un "Die-in" est une action qui consiste à s'allonger par terre comme si on était mort. 

"Extinction massive des espèces, changement climatique, pollution... Tous ces phénomènes engendrés par l'activité prédatrice de quelques uns sur la nature ont des effets désastreux sur le monde vivant, y compris les êtres humains. Et si rien n'est fait, nous sommes condamné.e.s à vivre dans un monde de plus en plus hostile à la vie : épidémies, famines, conflits, événements météorologiques extrêmes, exode massif. Ce n'est pas le futur, ces catastrophes existent déjà et font déjà des milliers, des millions de victimes humaines et animales" lance le collectif dans son appel à manifester.

 

Samedi 25 mai - Marche pour le climat d'Aternativa

Elle partira samedi à 13h 30 du parc Micaud.  Alternatiba et plusieurs associations environnementales bisontines (Trivial Compost, AVB, Extinction Rebellion Besançon, ANV-COP21, Les jardins des Vaîtes) appellent à manifester face à l'urgence climatique. 

"Nous sommes citoyens. Notre but est d'avoir une démarche pacifique et non violente pour demander aux décisionnaires de faire de la lutte contre le dérèglement climatique une priorité. Et encore une fois, nous sommes convaincus que le justice climatique ne pourra pas se faire sans justice sociale - et inversement" explique le collectif qui appelle à "un grand courage politique, et une volonté de transformation profonde de nos sociétés pour faire des, des villages des espaces résilients, vivants, simples, modernes."

La dernière grande marche pour le climat à Besançon avait rassemblé plus de 3000 personnes le 16 mars 2019.

 

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus