Besançon : les parents de Narumi Kurosaki ont été reçus par le juge d'instruction

Les parents de la jeune japonaise disparue depuis décembre 2016 à Besançon sont venus ce mercredi 20 juin pour la première fois rencontrer la justice française. 

Rien ne filtrera de ce rendez-vous. Arrivés du Japon, les parents de l'étudiante japonaise dont le corps reste introuvable ont été reçus par le juge d'instruction chargé du dossier. A leur demande. 

Depuis 18 mois, les enquêteurs sont persuadés que Narumi Kurosaki est morte. Le principal suspect est son ancien petit ami, le jeune Chilien Nicolas Zepeda Contreras. Il a reconnu avoir passé la soirée avec la jeune femme le 4 décembre 2016.

La jeune femme de 21 ans, qui résidait dans une chambre de la cité universitaire, a disparu dans la nuit du 4 au 5 décembre 2016, mais sa disparition n'a été signalée à la police que quinze jours après, compliquant l'enquête.

Le corps de Narumi est recherché depuis des mois. Le secteur de la forêt de Chaux a été fouillé. Les recherches vont continuer encore quelques semaines. 

Sans corps retrouvé, la justice française n'a pas encore déposé une demande d'extradition du suspsect. Cette demande ne peut être formulée qu'une seule fois. 

La semaine dernière, la justice chilienne a décidé de classer le dossier et de lever les mesures préventives à l'encontre du jeune Chilien de 27 ans, tant que Paris ne présentera pas de demande d'extradition.