Besançon sur le pied de guerre pour recevoir Nancy

Entraînement en fin d'après-midi du Besançon Football Club avant le match de demain contre Nancy
Entraînement en fin d'après-midi du Besançon Football Club avant le match de demain contre Nancy

Samedi 7 janvier à 18 heures, le stade Léo Lagrange accueillera la rencontre comptant pour la coupe de France Besançon FC contre l'AS Nancy Lorraine. Où en est-on à moins de 24 heures du match ?  

Par Catherine Eme-Ziri

Le Besançon Football Club reçoit l'AS Nancy Lorraine pour les 32 èmes de la coupe de France. Le match aura lieu demain à Seulement 2500 places ont été vendues. Il en reste donc quelques milliers à votre disposition.

Il faut dire qu'avec un - 5 ° prévu, on peut comprendre le manque d'engouement.

A quelques heures du grand rendez-vous, on vous dit tout. Ce club est né il y a moins de 2 ans et il évolue en CFA2. L'équipe et ses dirigeants ont d'ailleurs tout fait pour que le match ait lieu, tant sportivement que techniquement.

Une bâche chauffée, voilà une idée qui ne plaît pas aux Ecolos : Europe ecologie Les Verts a publié un communiqué cet après-midi pour dire son mécontentement :


Avant le match Besançon - Nancy
Besançon affronte les Lorrains en 32e de finale de coupe de france. Un match qui se déroulera dans un froid glacial. Reportage S. Bourgeot et C.Jeannin.


"Pourquoi réchauffer la "terre" ... pour un match de foot ?

EELV interpelle l'opinion en général et les amoureux du foot en particulier quant aux responsabilités que nous avons tous en matière de réchauffement climatique.
Certes la Coupe de France de football constitue  un événement majeur, surtout quand on reçoit un club de ligue 1. Mais comment ne pas être choqué devant l'aberration  de la solution technique adoptée : souffler de l'air chaud sous une bâche étanche sur la surface d'un terrain de foot, et en utilisant du fuel comme carburant. Ce choix va à l'encontre des enjeux climatiques internationaux. Comment peut-on envisager de faire entendre au grand public l’importance de cet enjeu, si le grand théâtre du foot, sport populaire par excellence, démontre que l’on peut s’absoudre de toute responsabilité ?

Faut-il rappeler que la COP 21 a réuni en 2015 plus de 180 états sur la question de l’urgence climatique ?

Certes on peut comprendre les difficultés dans lesquelles se sont trouvés les responsables du club et du service des sports de la ville, mais il conviendra de trouver des solutions alternatives. Elles peuvent être techniques : bachage préventif de la pelouse et en cas de très grand froid, report de la rencontre.
"

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus