• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDÉO. Besançon : plus de 1000 personnes dans les rues pour dire non aux réformes

© France 3 FC
© France 3 FC

Ils étaient entre 1200 et 1500 selon nos journalistes présents sur place, à s'être rassemblés à Besançon, à la suite de l'appel à la mobilisation générale de ce 19 mars. Détails. 

Par Sarah Rebouh

Des manifestations ont eu lieu un peu partout en France ce 19 mars, journée d'appel à la mobilisation générale de la part de la CGT, FO, Solidaires mais aussi l'Unef et l'Unel, syndicats étudiants. À Besançon, entre 1200 et 1500 personnes (au plus fort de la matinée), ont répondu présents au départ de la Chambre des commerces et de l'industrie : des blouses blanches, des gilets jaunes, des syndicalistes mais aussi des professeurs de lycées et de collèges ainsi que des retraités.

Le cortège a fait plusieurs étapes par les Finances, l'ARS, la CAGB, le siège de la Region, le rectorat, avant d'arriver place de la Révolution.

Tous dénoncaient un certain nombre de réformes notamment la réforme des lycées et la loi Blanquer, mais pas que. Sont également pointés du doigt la baisse du pouvoir d'achat et la dégradation des conditions de travail : "On le voit dans les entreprises, aujourd'hui c'est une dégradation des conditions de travail, du dialogue social, ça ce n'est plus possible. Il faut revenir sur ses lois et de l'autre côté qu'on arrive à augmenter les salaires car les gens ne peuvent plus aujourd'hui" nous a expliqué Cyril Keller, Secrétaire CGT du Doubs. 

Découvrez notre reportage : 
Besançon : plus de 1000 personnes dans les rues pour dire non aux réformes
Intervenants : Marc Paulin - Infirmier - Sud Santé CHRU Minjoz, Frédéric Vuillaume - Secrétaire syndical FO du conseil régional et Cyril Keller - Secrétaire général de la CGT du Doubs. Reportage de : BOURGEOT Stéphanie, COLLE Denis, BOLARD Rémy et BESSAA Guillaume.
Selon les chiffres de l'Education nationale publiés à la mi-journée, 16,09 % des enseignants étaient en grève ce mardi ; 23,84 % dans les écoles maternelles et élémentaires, 8,85 % dans les collèges et lycées. Le principal syndicat de l'enseignement primaire évoquait plutôt 40% de grévistes.
 
© France 3 Franche-Comté - Stéphanie Bourgeot
© France 3 Franche-Comté - Stéphanie Bourgeot
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : le musée des beaux-arts métamorphosé se prépare à rouvrir ses portes

Les + Lus