Besançon : Plusieurs syndicats et partis politiques appellent à une manifestation contre la crise sanitaire et sociale

Solidaires, CGT, FSU, NPA, Solmiré, Alternatiba... Syndicats, partis politiques et associations la main dans la main, appellent à manifester ce samedi 7 novembre pour demander notamment des moyens pour l'hôpital public et un système de santé renforcé.
Image d'illustration, mai 2020 à Besançon.
Image d'illustration, mai 2020 à Besançon. © Ludovic LAUDE - maxPPP
 

 « Le gouvernement nous semble complètement dépassé...»


Dans un communiqué, les organisateurs de ce rassemblement dénoncent les « errements et les erreurs stratégiques » des instances politiques depuis des années « Cela fait maintenant 9 mois que nous avons été touchés par la première vague du COVID. 9 mois qu’a été mis au grand jour le fait que notre système de santé, que le monde entier nous enviait, n’était plus performant parce que les politiques successives n'avaient cessé de le casser. 9 mois que des associations demandent la fermeture des centres de rétention et une mise à l'abri digne des personnes à la rue. 9 mois pendant lesquels rien n'a été fait pour que la catastrophe sanitaire qui s'était déroulée ne se reproduise plus jamais...».

« En 20 ans, 100000 lits ont été supprimés dans les hôpitaux.. »


Pour Julien Juif, secrétaire départemental du syndicat Solidaires, l'heure est grave « Nous voulons des moyens pour l'hôpital. La crise ne date pas d'hier. Bien avant le Covid, près de 600 chefs de services voulaient démissionner. En 20 ans, 100.000 lits ont été supprimés dans les hôpitaux. Mais la santé n'est pas la seule à être touchée. Aujourd'hui, plus aucun service public ne fonctionne convenablement en France. Le gouvernement multiplie les annonces dans le vide. Nous avons le sentiment qu'il est complètement dépassé. Les hôpitaux sont au bord de l'implosion, mais les cliniques privées ne sont pas réquisitionnées ! On court à la catastrophe. Et il est intolérable que pour la seconde fois, de nombreux patients souffrant d'autres pathologies, parfois graves, se voient refuser l'accès aux soins à l'hôpital ».

Une manifestation déclarée et pour laquelle il faudra une attestation pour s'y rendre

Le cortège se rassemblera à 14h samedi place de la Révolution avant de se rendre devant la préfecture du Doubs. Et les organisateurs le précisent « La manifestation est autorisée et sera donc parfaitement légale. Concernant les attestations de déplacement, il faudra ajouter : « participation à une manifestation déclarée » sur votre attestation de sortie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société social économie coronavirus/covid-19 confinement