Besançon : Pourquoi y-a-t-il des affaissements sur la côte de Morre et la RN57 ?

La côte de Morre est en travaux, avec un affaissement imprévu à combler. / © France 3 Franche-Comté : Maxime Meuneveaux
La côte de Morre est en travaux, avec un affaissement imprévu à combler. / © France 3 Franche-Comté : Maxime Meuneveaux

Les travaux sont en cours depuis le 6 mai. Un aléa de chantier a engendré la coupure de la circulation dans les deux sens jusqu'au 4 juin. Explications et conseils aux automobilistes. 

Par Sophie Courageot

La sécheresse de l'été dernier a fait bouger la chaussée, mais ce sont sans doute d'anciens passages d'eau sous la route dans le virage de Morre qui sont à l'origine de ces affaissements récurrents. Les travaux engagés depuis début mai par le conseil départemental vont consister à soutenir le virage avec des piliers profilés. Les délais du chantier seront tenus explique-t-on malgré le nouvel affaissement de ces derniers jours. 

En 2013 déjà, le conseil départemental avait effectué de gros travaux sur cette portion de la RN571. 15.000 véhicules transitent ici chaque jour en temps normal.


La côte de Morre fermée dans les deux sens, et c'est tout le trafic autour de Besançon qui s'engorge


7.000 à 10.000 véhicules viennent s'ajouter au trafic de la côte des Mercureaux qui mène vers Beure. Résultat : sur les Mercureaux le  trafic ultra dense atteint en ce moment entre 25.000 à 28.000 véhicules jour. Il provoque des bouchons par ricochets, dans la côte de Larnod, la plaine de Saône dans le sens Pontarlier-Besançon et même sur la rocade des Tilleroyes.


Pour l'instant, la fermeture de la côte de Morre n'a pas entraîné la fermeture de la voie des Mercureaux. Depuis l'incendie mortel du tunnel du Mont-Blanc, les bouchons sous les tunnels sont interdits. La DIRest déleste régulièrement les bouchons des Mercureaux via les feux de circulation. En cas de trafic trop intense, la voie sera coupée par des barrières. 
 

Les trois conseils de la DIRest si vous empruntez en ce moment la voie des Mercureaux

  • Privilégiez les transports en commun, le co-voiturage, ou différer votre déplacement aux heures creuses de trafic
  • Soyez vigileants à l'approche des bouchons
  • Sur la voie des Mercureaux, circulez sur les deux voies, lente et rapide pour éviter que les bouchons ne s'allongent en direction des tunnels 

Dès que ce sera possible la circulation dans le sens descendant de la côte de Morre sera rouvert. Les travaux d'un montant de 900.000 euros s'achèveront complètement d'ici au 21 juillet. Patience....

 
Besançon : Travaux dans la côte de Morre, ça bouchonne dans les Mercureaux
Un trou dans la colline...et voici le grand retour des bouchons à Besançon En plein chantier de sécurisation de la cote de Morre, un affaissement soudain a contraint la fermeture totale des voies Les 15 000 véhicules quotidiens ont dû trouver un autre chemin Stéphanie Bourgeot Maxime Meuneveaux avec Christophe Pelsy directeur des routes pour le conseil départemental du Doubs Jean-François Bedeaux chef de la division exploitation de Besançon Dir Est




 

Sur le même sujet

Les + Lus