Besançon : Tout savoir sur le festival de musique et le concours des jeunes chefs d'orchestre

Le 74e festival international de musique et le 57e concours des jeunes chefs d'orchestre auront bien lieu du 10 au 25 septembre à Besançon et en Franche-Comté. L'ouverture de la billeterie en ligne est prévue le 2 août. Des évenements qui devraient avoir lieu dans des conditions quasi-normales. 

© Yves Petit

Après une "édition limitée" en septembre dernier, le festival et le concours reprennent de l'ampleur et, même, proposent des nouveautés. Cette fois-ci, il y aura plus de concerts dans les quatre départements de Franche-Comté. Pour la première fois, la final du concours des jeunes chefs d'orchestre sera retransmise en direct place Granvelle à Besançon et aussi au théâtre E.Feuillère de Vesoul, au Grrranit de Belfort et au théâtre de Lons-le-Saunier. Le prix du public sera donc pour la première régional. 

Camille Pépin

La compositrice en résidence pour le festival, Camille Pépin, fera partie du Jury comme il en est d'usage. Camille Pépin est lauréate des Victoires de la musique classique 2020 et cinq de ses oeuvres seront jouées devant le public dont la création mondiale Aux confins de l’orage,  commande du Festival pour la finale du concours des jeunes chefs d'orchestre prévue le 18 septembre. 

Comme chaque année, il y aura le Concert d’Ouverture aux Prés de Vaux. Ce sera le vendredi 10 septembre avec l’Orchestre Victor Hugo Franche Comté. Un concert gratuit comme cerlui du Bagdad Kemper, figure de proue de la musique bretonne, prévue à la suite de celui de l'Ouverture, également en plein air. Le lendemain, les Bretons déambuleront dans le centre-ville.  

À noter le 16 septembre, le concert du pianiste virtuose Alexandre Kantorow avec l’Orchestre National de Lyon. Et pour ceux qui aiment les récitals de piano, ne manquez pas celui de Boris Berezovsky le dimanche 12 septembre. 

Saint-Saëns et Stravinski

Les Bisontins noteront la présence de Guillaume Bellom, pianiste d'origine bisontine. Avec Yan Levionnois au violoncelle, ils interpréteront le dimanche 19 septembre à la salle du Parlement, des oeuvres de Camille Pépin, Benjamin Britten et Sergueï Rachmaninov. 

Le Festival a décidé de célébrer le centenaire du décès de Camille Saint-Saëns et le cinquantenaire de la mort de Igor Stravinski. 

Cette année, les mélomanes pourront également assister aux palpitantes épreuves du concours des jeunes chefs d'orchestre. Nous ne connaissons pas encore les candidats retenus en raison des perturbations liées à la crise sanitaire. Trois auditions ont du être reportées à début juillet à l'Institut Français de Berlin.

Il faudra patienter jusqu'au 2 août pour réserver ses billets en ligne ou par courrier.  Les guichets ouvriront le 1er septembre au Kursaal à Besançon.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture