À Besançon, Vital'été continue d'attirer

À Besançon, Vital'été continue d'attirer
À Besançon, Vital'été continue d'attirer

L'opération Vital'été mise en place, il y a 14 ans, continue d'attirer des milliers de Bisontins.À la Malcombe, jusqu'au 2 septembre inclus, les enfants et les parents pourront pratiquer de nombreuses activités gratuitement. 

Par Adrien Boussemart

À Besançon, Vital'été continue d'attirer
Avec Tao, Hélène Isabey, maman de Tao, Stella et Guillaume Barnasson, animateur graffiti. Reportage de : S BOURGEOT, D COLLE et S RETHORE

Une opération pour les plus petits comme les plus grands. À Besançon, Vital'été accueille depuis 14 ans des milliers d'enfants et de parents pour leur offrir de nombreuses activités toutes les après-midis durant la période estivale. Chaque été, durant sept semaines, près de 35 000 entrées sont enregistrées. Entre 12 000 et 15 000 personnes, parents et enfants, se rendent à la Malcombe. Du mardi au dimanche, de 13h30 à 19h30, des activités et des animations sont proposées. La cinquantaine de bénévoles présente offre aux petits comme aux plus grands des activités variées, en intérieur et en extérieur.

À la Malcombe, les habitants peuvent profiter de deux gymnases et d'un grand espace extérieur pour de nombreuses activités. Des sports dits basiques comme le badminton, le ping-pong, l'escalade, le VVT, le tir à l'arc et d'autres plus inattendus comme la pratique du hip-hop, le graff et le parkour. A noter que le matériel est lui aussi gracieusement prêté. Cette opération est un moyen pour les associations de se faire connaître et pourquoi pas attirer un grand nombre de personnes à s'inscrire à l'année. Pour les bénéficiaires, il s'agit d'un moyen de découvrir de nouveaux sports. Les enfants peuvent s'amuser les après-midis et les parents économiser.

Pour plus d'informations, découvrez la programmation de l'opération.



 

Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne