BNI, Business Network International ou comment faire marcher les affaires, à l'américaine !

Un garagiste membre de BNI Besançon
Un garagiste membre de BNI Besançon

BNI : derrière ces trois lettres se cache une histoire de réseau, d'efficacité et d'argent. C'est un système pas forcément facile à expliquer mais qui fonctionne très, très bien. Exemple à Besançon avec des chefs d'entreprise plus que ravis !

Par Catherine Eme-Ziri

Efficacité, rapidité, à l'américaine.... Et c'est vrai. La preuve.

Il s'agit d'un réseau de responsables d'entreprise qui se retrouvent une fois par semaine, deux heures, pas plus. Dans ce club très fermé, on vient faire des affaires. Avec un seul représentant par activité : un seul agent immobilier, un seul garagiste, une seule fleuriste... qui se partagent leurs clients. Attention, dans ce club, seulement une soixantaine de membres, tous des professionnels doivent être efficaces et sérieux. Chaque membre est coopté par les autres. Et les places sont chères. Un garagiste a vu son chiffre d'affaires augmenté de 15 % depuis son adhésion.

Exemple à Besançon où le groupe se réunit tous les mercredis, de 7 à 9 heures et avec des règles très strictes. 

Mais comment ça marche ? A voir...
BNI, Business Network International ou comment faire des affaires, à l'américaine !
BNI, c'est un système américain de se faire un réseau et des affaires. Exemple à Besançon sur un fonctionnement efficace Reportage : L. Ducrozet, L. Brocard et P. Gomez Avec en interview : Thibaut Amiot, Président du groupe BNI Besançon Business, Eric Laurent Photographe et membre du groupe BNI de Besançon et Hervé Henry, Garagiste et membre du réseau BNI de Besançon

 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus