Cathy Gabriel, une gardienne en or même sans avoir joué

Les Bleues championnes du monde de handball après leur victoire face à la Norvège / © LeMousticProduction/MAXPPP
Les Bleues championnes du monde de handball après leur victoire face à la Norvège / © LeMousticProduction/MAXPPP

Les handballeuses françaises sacrées championnes du monde rentrent ce midi en France. Parmi elles, Cathy Gabriel gardienne du club de Besançon l'ESB F. Elle n'aura pas touché un ballon dans ce mondial mais aura vécu des moments extraordinaires. 

Par Sophie Courageot

Cathy Gabriel était gardienne remplaçante. Pour ce championnat du monde, elle s'est entraînée, mais ne sera jamais rentrée sur le parquet pour un match.
Malgré tout, la bisontine a vécu par procuration dans les tribunes ces moments de victoires. "On a le même stress qu'elles, voir plus des fois" confie-t-elle dans les colonnes de L'Est Républicain.


Dans les cages françaises, c'est surtout Amandine Leynaud, 31 ans, 212 sélections qui a fait le job. Ses réflexes, son sens de l'anticipation, son sens froid dans le "money time" et son expérience font de "Doudou" l'une des meilleures gardiennes du monde. Elle a été plusieurs fois décisive, notamment en demi-finale contre la Suède et en finale contre la Norvège.
Cléopâtre Darleux, 28 ans, 150 sélections,  a fait de bons passages au premier tour. Moins utilisée par la suite, elle a arrêté un penalty en finale dans un moment crucial.

Les handballeuses françaises sont devenues championnes du monde en battant les Norvégiennes, tenantes du titre, 23 à 21, en finale dimanche à Hambourg.
C'est le deuxième titre des Bleues après 2003. La France détient désormais la couronne mondiale chez les hommes et chez les femmes, onze mois après la victoire des Experts à Paris.



Le club bisontin a partagé la joie de sa gardienne. Première supportrice, Raphaëlle Tervel, entraîneur du club de Besançon et ancienne joueuse de l'équipe de France.

Cathy Gabriel reprendra la compétition avec le club bisontin le 30 décembre avec un déplacement à Toulon-Saint-Cyr pour le championnat de LFH. 


 

Sur le même sujet

Un livre en hommage aux grands vins de Bourgogne (archives)

Les + Lus