Le CHU de Besançon organise une journée d'information sur la fibrose pulmonaire, une maladie rare et encore mal connue

© Denis Colle
© Denis Colle

On compte entre 3 000 et 5 000 nouveaux cas par an en France de fibrose pulmonaire idiopathique, cette maladie qui provoque insuffisance respiratoire, et à terme, destruction des poumons.

Par Adrien Gavazzi

Besançon : une journée d'information au CHRU sur les maladies pulmonaires
Avec Françoise Anjelran, association APEFPI ; Anne Gondouin, pneumologue. Reportage de Thierry Chauffour et Denis Colle.
 

La fibrose pulmonaire : c'est quoi ?

Son nom vous est sans doute inconnu, et pour cause : la fibrose pulmonaire idiopathique concerne très peu de patients (150 personnes en Franche-Comté sont prises en charge). Elle touche surtout les hommes de plus de 60 ans. La fibrose pulmonaire atteint les poumons, qu'elle atrophie, rendant la respiration de plus en plus difficile.
 

 

A quoi est due la maladie ?

C'est ici que le bât blesse : aujourd'hui encore, les origines de la fibrose pulmonaire idiopathique restent une énigme. Le tabagisme, l'exposition à l'amiante ou la génétique sont des hypothèses. 
 

Quels traitements ?

La fibrose pulmonaire idiopathique est une maladie incurable. Seule solution : éviter une activité physique trop intense, pour éviter l'essoufflement. On estime l'espérance de vie des personnes atteintes de fibrose pulmonaire à cinq ans. 
 

Sur le même sujet

Besançon : une journée d'information au CHRU sur les maladies pulmonaires

Les + Lus