Classic Grand Besançon Doubs : Jesus Herrada de la team Cofidis remporte la deuxième édition

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Le coureur de l'équipe Cofidis Jesus Herrada a remporté la deuxième édition de la Classic Grand Besançon Doubs devant Victor Lafay, également chez Cofidis. Détails.

La 2e édition de la Classic Grand Besançon Doubs se disputait ce vendredi 15 avril entre Besançon et le Belvédère de Montfaucon, sur une distance de 177,5 kilomètres avec 3000 mètres de dénivelé. Le départ fictif a été donné à 11h25, et le réel à 11h45. Le vainqueur Jesus Herrada (Cofidis) succède à l'Érythréen Biniam Girmay.

L'Espagnol de 31 ans a réussi un joli coup en effectuant une seule attaque, au moment opportun, en toute fin de course. La bonne opération est à mettre au compteur de la team Cofidis qui réalise un doublé. 

"On a fait un super boulot toute l'équipe. C'est un bon final pour moi. On a eu les jambes et on a eu de la chance d'avoir un résultat. Le début de saison était difficile pour moi, car avec le Covid-19 j'ai été un peu malade. Cette première victoire est une bonne chose" a expliqué à LequipeTV Jesus Herrada, faisant l'effort de répondre en français.

Le classement top 10 :

1. Jesus HERRADA (Cofidis)
2. Victor LAFAY (Cofidis)
3. Alexis VUILLERMOZ (TotalEnergies)
4. Steff CRAS (Lotto-Soudal)
5. Elie GESBERT (Team Arkéa-Samsic)
6. Ben O'CONNOR (AG2R Citroën Team)
7. Clément CHAMPOUSSIN (AG2R Citroën Team)
8. Sylvain MONIQUET (Lotto-Soudal)
9. Rudy MOLARD (Groupama-FDJ)
10. Matteo BADILATTI (Groupama-FDJ)

Voir le classement complet.

Le Jurassien Alexis Vuillermoz a été impressionnant dans la côte de la Malate, en menant la plupart du temps le groupe de tête composé d'une vingtaine de coureurs. 

Derrière, l'autre local Thibaut Pinot était bien présent, à la 10e position. Ce dernier a finalement été distancé quelques minutes, après plusieurs coups de rein de Vuillermoz, à environ 2.5 km de la ligne d'arrivée, dans le bois de la Malate avant que les suiveurs reviennent sur la tête de course. Malheureusement, le Haut-Saônois termine hors du top 5, à la 14e place.

"C'était cata"

Thibaut Pinot a expliqué au micro de LéquipeTV, visiblement déçu : "Je m'y attendais un peu. Il n'y a pas de surprise. Même sur ces courses là il faut être à 100%. Aujourd'hui je n'y étais pas. C'était cata. Il y a quand même eu du plaisir, j'ai été beaucoup encouragé aujourd'hui mais je suis quand même un peu déçu." 

Samedi 16 avril, c'est le tour du Jura qui fera vibrer les amoureux de cyclisme sur route ( découvrez le tracé de l'épreuve par ici).