Classic Grand Besançon, Tour du Jura, Tour du Doubs: le triptyque comtois prend de l'élan et attire toujours plus de cadors du cyclisme mondial

Les trois courses comtoises se disputeront les 12, 13 et 14 avril 2024, avec un plateau de coureurs toujours plus relevé. Deux équipes étrangères ont annoncé pour la première fois leur participation. Le Tour du Doubs sera à suivre en direct commenté sur le site internet de France 3.

Le rapprochement avait été initié par la force des choses, et surtout du covid, en septembre 2021. Dans l'impossibilité de programmer la Classic Grand Besançon Doubs et le Tour du Jura au printemps en raison de la pandémie, l'organisateur Jura Cyclisme avait positionné ses deux courses le vendredi et le samedi précédent le Tour du Doubs, dimanche 5 septembre.

Trois courses trois jours de suite dans la même région ? La formule est depuis pérennisée, tout le monde ayant intérêt à profiter de la dynanique collective.

On est en train de s'installer dans le paysage international. Ce triptyque, c'est trois parcours difficiles et concentrés en moins de 100 kilomètres. Pour les équipes, c'est vraiment très intéressant de se positionner sur nos courses.

Laurent Monrolin

Jura Cyclisme, organisateur de la Classic Grand Besançon Doubs et du Tour du Jura

Si les deux organisateurs, Jura Cyclime et le vélo-club de Morteau - Montbenoît, font quelques économies d'échelle et partagent des bénévoles, les équipes y trouvent aussi leur compte. La preuve : en plus de l'élite française et des Belges de Lotto-Dstny, au départ ces deux dernières années, deux équipes étrangères supplémentaires ont confirmé leur participation.

Il s'agit des ProTeams Uno-X Mobility et Israel- Premier Tech.

Les Norvégiens comptent dans leurs rangs le meilleur coureur du pays, Tobias Halland Johannessen, ou encore le Danois Magnus Cort, double vainqueur d'étape sur le Tour de France.

Israel Premier Tech a pour têtes d'affiche le Britannique Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, ou le Canadien Michael Woods, vainqueur sur les pentes du Puy de Dôme l'an passé lors du Tour de France. Rien n'indique que ces stars-là seront alignées, mais cela donne une idée du niveau de leurs équipes.

La réputation des courses monte petit à petit, donc il y a de plus en plus de beaux noms du cyclisme qui viennent ici. Trois courses à la suite, c'est attractif pour les équipes, elles rentabilisent le déplacement. Dans le peloton ce sont des courses reconnues.

Clément Berthet

Coureur Décathlon - AG2R La Mondiale Team vivant à Montfaucon (Doubs)

Côté français, les quatre WorldTeams seront présentes.

Clément Berthet, qui passera juste devant chez lui lors de la Classic Grand Besançon, rêve de remporter sa première course pro avec Décathlon - AG2R La Mondiale. Victor Lafay, vainqueur l'an passé au belvédère de Montfaucon, est lui aussi annoncé.

Groupama - FDJ avait fait un triplé de deuxièmes places en 2023, avec Thibaut Pinot et Lenny Martinez. Le Haut-Saônois est désormais retraité, mais le jeune prodige de la Nièvre, qui a déjà levé les bras deux fois depuis le début de l'année, est annoncé au départ. Le terrain de jeu escarpé lui convient à merveille. Sur les terres de son équipe réserve, installée aux Montarmots à Besançon, l'équipe de Marc Madiot aura à coeur de briller.

Cofidis alignera une équipe expérimentée, avec des coureurs à qui les routes comtoises réussissent : l'Espagnol Jesus Herrada, vainqueur du Tour du Jura 2023 et de la Classic Grand Besançon 2022, sera accompagné par notamment Guillaume Martin, 3e au Mont Poupet l'an passé (il finit au pied du podium, la veille et le lendemain).

Si Arkéa - B&B Hôtels ne se présentera pas avec le tenant du titre sur le Tour du Jura, Kévin Vauquelin, qui disputera le dimanche 14 avril l'Amstel Gold Race aux Pays-Bas (ce sera aussi le cas du Bisontin de la Groupama - FDJ Romain Grégoire), on sait que TotalEnergies sera présent avec notamment le Jurassien Alexis Vuillermoz. Lui aussi Jurassien, Théo Delacroix sera au départ sous les couleurs de St Michel - Mavic - Auber93.

durée de la vidéo : 00h02mn04s
Les 12, 13 et 14 avril 2024 se disputeront les Classic Grand Besançon Doubs, le Tour du Jura et le Tour du Doubs. Repérage de quelques passages clés du parcours avec des cyclistes de Franche-Comté, Juliette Labous, Clément Berthet et Théo Delacroix Reportage de Jérémy Chevreuil, Laurent Brocard et Pierre Bouillot ©France 3 Franche-Comté

9000 mètres de dénivelé positif sur trois jours

Comme l'an passé, les trois courses comtoises misent sur des arrivées au sommet. La Classic Grand Besançon Doubs se terminera au belvédère de Montfaucon, le Tour du Jura au Mont Poupet, et le Tour du Doubs au Larmont.

Voici le parcours des trois courses :

  • La Classic Grand Besançon Doubs s'élancera de la Place des Droits de l'Homme à Besançon pour 171 kilomètres autour de la capitale comtoise. Quelques difficultés jalonneront le parcours, les côtes de Marchaux et d'Epeugney, avant l'arrivée sur le circuit final et la double ascension de la Malate. Le dénivelé positif frise les 3000m.
  • Le Tour du Jura partira cette année de Domblans. Les coureurs passeront notamment à Château-Châlon et Champagnole avant de rejoindre Salins-les-Bains et la boucle finale d'une quarantaine de kilomètres, avec la montée des Claristes au coeur de Salins, puis l'exigeante côte de Thésy avant l'ascension du Mont Poupet. 3384 mètres de dénivelé positif sont annoncés sur les 176 kilomètrres du parcours.
  • Le Tour du Doubs propose son parcours classique Morteau - Pontarlier, 200 kilomètres à travers le Haut-Doubs et quelque 2700 mètres de dénivelé positif. Comme l'an passé, l'arrivée sera jugé au sommet du Larmont qui domine Pontarlier.

Pour la première fois, les deux dernières heures de la course seront diffusées en direct commenté sur le site internet de France 3.