Collèges, restaurants, déchetteries, déplacements: le 2 juin, c'est demain

Etat des lieux en cette veille du début de la deuxième phase de déconfinement en Franche-Comté. Beaucoup d'activités vont reprendre, mais pas forcément comme avant. Secteur par secteur, voici notre tour d'horizon dans notre région.
 

La deuxième phase du déconfinement commence ce mardi 2 juin dans notre région.
La deuxième phase du déconfinement commence ce mardi 2 juin dans notre région. © Clément Jeannin

La règle des cent kilomètres est abandonnée mais la Suisse reste pour l'instant inaccessible.


Dans son allocution du 28 mai, Edouard Philippe a annoncé la levée de la limite de déplacements à 100 km. "La liberté va redevenir la règle, l'interdiction l'exception" a précisé le ministre.

Attention pour les frontaliers : jusqu'au 15 juin, les restrictions sont maintenues aux frontières européennes. L’Europe se coordonnera pour décider de la suite. Pas possible pour les comtois d'aller faire du pédalo sur le Lac Léman pour l'instant.


Ecoles, collèges, lycées: on ouvre tout.


Du côté des établissements scolaires, ils rouvriront tous le 2 juin. Jusqu'ici, seules les écoles primaires et maternelles étaient ouvertes dans les régions classées rouge. Attention, seuls rentrent les 6ème et 5ème cette semaine. Pour les 4ème et 3ème ce sera la semaine suivante

« La réouverture des établissements est une urgence sociale. C’est aussi un impératif éducatif » a estimé le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Dès le 2 juin, "toutes les écoles seront ouvertes et donc les communes qui n’ont pas encore ouvert le feront » a annoncé le ministre. L’accueil se fera par groupe de 15 élèves maximum.

Les collèges rouvriront également dès le 2 juin pour tous les niveaux. Les lycées généraux, technologiques et professionnels rouvriront également.

L’accueil se fera pour les élèves d’au moins un niveau. Par ailleurs, l’épreuve orale du baccalauréat de français n’aura pas lieu pour les élèves de premiere. La note sera établie en fonction de la moyenne des deux premiers semestres.
 

Les cafés, bars, restaurants en (dés)ordre de bataille.

Les restaurants, bars et cafés pourront rouvrir dans tous les départements. Partout, cette ouverture sera conditionnée au respect des règles sanitaires. Il devra y avoir une distance minimale d’un mètre entre les tables de chaque groupe.

"S’agissant des bars, il faut éviter les risques à l’intérieur" a averti Edouard Philippe. "Nous demanderons de ne pas autoriser la consommation debout à l’intérieur." Ces mesures seront réévaluées avant le 22 juin.

Dans la région, la plupart des établissements se préparent pour le 2 juin. mais si vous avez un établissement coup de coeur, renseignez-vous avant : certains ont décidé de prendre quelques jours de plus que les quatre séparant le jeudi de l'annonce au mardi. En effet, toute l'organisation est à repenser. Sur les réseaux sociaux, les restaurants alertent à ce sujet :

Attention aux automobilistes : le stationnement ne sera plus gratuit en ville ! 

Si certaines villes telles que Dole avaient déjà arrêté la gratuité du stationnement dès le déconfinement, Besançon et Montbéliard continuaient à pratiquer cet avantage financier pour inciter les riverains à ne pas trop utiliser leur véhicule.

Ce sera fini ce mardi-matin. Et même, dans les faits, ce lundi 1er juin. Donc attention à l'endroit où vous avez garé votre voiture hier-soir !
 

Poubelles la vie à Besançon!
 

La même scène tous les matins depuis le déconfinement à la gare d'Eau de Besançon: les poubelles sont pleines.
La même scène tous les matins depuis le déconfinement à la gare d'Eau de Besançon: les poubelles sont pleines. © DR


Fortement impactés comme tous les services municipaux par les mesures de confinement et de protection, les agents de la voirie de Besançon vont reprendre intégralement leur mission à partir de ce 2 juin. Ils auront du pain sur la planche dans certains secteurs de la ville.

Les déchetteries de la communauté de commune de Besançon reprendront également leur fonctionnement normal ce mardi, plus besoin de réserver pour venir déposer nos déchets. Mais prévoir d'inévitables files d'attente.




 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter