Coronavirus : « Chères personnes âgées, je pense à vous », des élèves de Besançon apportent un peu de joie aux Ehpad

© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon

La solidarité en cette période d’épidémie de Covid-19 passe aussi par des choses simples. Comme un dessin d'enfant. Une classe de CM1 de Besançon (Doubs) envoie un peu de réconfort et de couleur aux résidents de plusieurs Ephad.

Par Sophie Courageot


Des mots d’enfants, des dessins, des fleurs, du soleil, de l’espoir. Pour apporter un peu de lien et de présence humaine auprès des seniors confinés dans les établissements, et privés des visites de leurs proches.

« Mon idée était de trouver un moyen motivant de faire écrire mes élèves tous les jours, une idée qui servirait également » explique Ophélie Boeglin, enseignante en classe de CM1 à l’école Jean Macé de Besançon.


J'espère que ce message vous réconfortera, il ne faut pas penser au pire



L’enseignante du quartier des Clairs-Soleils à Besançon donne depuis le début du confinement des devoirs réguliers à sa classe. Elle a soumis à ses élèves, l’idée de faire un dessin, un poème aux personnes âgées.
 
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon

 
« La première production était libre. La deuxième est une poésie. Et nous prévoyons déjà d’autres projets » explique la maîtresse.

« Tout est dématérialisé. Les enfants sont confinés. Nous aussi. Certains de mes élèves ont envoyé leurs dessins via la plateforme Espace Numérique de Travail (ENT) » ajoute l’enseignante qui se dit ravie d’avoir pu faire travailler les enfants sur ce thème. « J’ai au beaucoup de retour des enfants, la forme était libre, chacun a pu s’exprimer, par un dessin, quelques phrases, un poème ou juste un texte recopié à l’ordinateur, c’est l’intention qui compte » précise Ophélie Boeglin. Elle est en contact avec 18 élèves sur 25 via la plateforme numérique de l’Education Nationale. Pour les autres, et certaines familles qui ne disposent pas d’ordinateur ou d’internet, le lien se fait avec une permanence à l’école.
 
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon



Cher papi, chère mamie, prenez soin de vous


L’enseignante a proposé les dessins des enfants de l’école Jean Macé à plusieurs établissements. Deux établissements de la Mutualité Comtoise (La Retraite, les 4 tilleuls notamment) ont accepté de faire voyager les productions des enfants et les amener auprès des seniors.
 
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon


« On m’a répondu que les dessins et textes allaient être imprimés et distribués aux résidents. J’ai des élèves qui voulaient déjà savoir dès le lendemain, quelle personne âgée avait lu leur texte ou poésie ! ». Les enfants espèrent avoir quelques nouvelles. Même s’il faut parfois savoir donner sans attendre en retour. Dans ce contexte d’épidémie, ces petits gestes seront forcément appréciés dans les Ehpad, où le virus menace les plus fragiles. Et où les personnels ont un autre adversaire à combattre, la solitude.
 
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon
© Les élèves de CM1 de l'école Jean-Macé de Besançon


Voir d'autres dessins des enfants de l'école Jean-Macé



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus