Coronavirus Covid-19 : un mercredi de don du sang à Besançon, vital malgré la pandémie et le confinement

C'est la grande inquiétude à l' Etablissement Français du Sang : la chute implacable du nombre de donneurs dans les prochains jours, alors même que les stocks doivent être maintenus. On vous explique pourquoi vous pouvez en sécurité prendre 30 minutes de votre temps pour donner un peu de votre sang.
Le Kursaal de Besançon est ouvert ce mercredi jusqu'à 19h30 pour la collecte.
Le Kursaal de Besançon est ouvert ce mercredi jusqu'à 19h30 pour la collecte. © Clément Jeannin
L'image que nous avons choisi pour illustrer notre article n'est pas anodine. On y voit une personne de l'Etablissement Français du Sang avec un masque, prélever le précieux liquide d'une donneuse venue avec son masque. Une sécurité totale du lieu du don, à la fois pour le personnel comme pour les visiteurs.

La pandémie et le confinement ont failli avoir raison de la tenue de cet événement prévu depuis longtemps. Mais tout a été fait pour permettre son maintien. Il faut dire que c'est vital.

Depuis que les étudiants sont rentrés chez eux ou restent confinés, toutes les collectes traditionnellement organisées durant cette période dans les universités ont été annulées. 
 

Du coup, l' EFS a vu son nombre de dons chuter de 30% ! L'Etablissement souhaite donc rappeler qu'il est possible de venir donner son sang malgré le confinement à l'aide de l'attestation signée.


Ecoutez le médecin préleveur Pierre-Yves Meillier, il nous explique pourquoi nous pouvons donner en toute sécurité.

Don du sang à Besançon malgré la pandémie

Nous avons également posé trois questions à Christophe Barisien, médecin coordinateur du prélèvement de sang à l'EFS

Christophe Barisien est médecin coordinateur du prélèvement de sang à l'EFS Bourgogne Franche-Comté
Christophe Barisien est médecin coordinateur du prélèvement de sang à l'EFS Bourgogne Franche-Comté © DR


On pourrait penser qu’avec le confinement obligatoire, les besoins en sang sont moindres car il y a moins d’accidents ou d’opérations ? Vrai ou faux ?

Alors, d'un côté c'est vrai, car il y a moins d’opérations programmées en raison des plans blancs dans les hôpitaux qui maintiennent uniquement les activités urgentes.
Il y a aussi moins d’accidents sur la voie publique probablement en raison d’une moindre circulation routière et piétonne, mais cette baisse des besoins est compensée par une baisse conséquente du nombre de collecte que nous ne pouvons pas organiser en milieu étudiants et en entreprises (à peu près 30% des dons prévus normalement).
Rappelons également que les chirurgies dans le cadre des urgences et de la cancérologie sont maintenues,et qu'il faut donc des transfusions sanguines.
 

Quels sont les stocks dont vous disposez à l’EFS Bourgogne Franche-Comté ?


Les stocks sont actuellement à peine en deçà de 15 jours pour les concentrés de globules rouges (durée de vie 42 jours) et 3 jours pour les plaquettes (durée de vie 7 jours). Mais une baisse de ces stocks est prévue dès demain en raison de nombreuses annulations de collecte.

 

Comment pouvez vous garantir la sécurité des donneurs en cette période de forte propagation du virus ?

Les mesures de distanciation sont appliquées à la collecte de sang en maisons du don et collectes mobiles à toutes les étapes du parcours donneurs (attente, prélèvement, collation).
S'ajoutent le port de masque chirurgical pour les personnels et bénévoles, ainsi que pour les donneurs bien portant ayant été en contact avec une personne présentant des symptômes de grippe au cours des 14 derniers jours.

Les mesures barrières sont rappelées aux différentes étapes du don, une désinfection des stylos, planchettes utilisées pour remplir le questionnaire est réalisée entre chaque donneur.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société