Cyclisme : la coureuse de Besançon Juliette Labous championne de France du contre-la-montre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen avec AFP
Juliette Labous lancée dans un contre-la-montre en Chine, en 2019.
Juliette Labous lancée dans un contre-la-montre en Chine, en 2019. © Xiong Qi/MaxPPP

La cycliste bisontine Juliette Labous a décroché, ce vendredi 21 août, la première place du contre-la-montre lors des championnats de France, à Grand-Champ. A 21 ans, elle devance la quadruple championne de France Audrey Cordon-Ragot.

Juliette Labous (Sunweb) a décroché son premier titre de championne de France du contre-la-montre, ce vendredi 21 août, à Grand-Champ, près de Vannes (Morbihan), en maîtrisant les bourrasques de pluie bretonnes sur 28,4 km.

Après plusieurs titres chez les juniors et en cyclo-cross, la jeune et talentueuse cycliste originaire de Besançon (Doubs) étoffe un peu plus son palmarès avec ce titre.

Juliette Labous, 21 ans seulement mais déjà titrée deux fois en juniors puis chez les espoirs, a devancé d'un souffle la quadruple championne de France Audrey Cordon-Ragot (Trek), 2e à 5 secondes. Aude Biannic (Movistar), 3e à 1 minute et 6 secondes, complète le podium.
  "Je me disais que je pouvais le faire mais je ne le faisais jamais. J'ai enfin concrétisé, ça fait plaisir", a exulté la rouleuse de Sunweb. 

"Quand à la ligne d'arrivée, je vois que je suis derrière, c'est l'incompréhension. Je n'y croyais pas", s'est livrée la deuxième Audrey Cordon-Ragot avant de poursuivre : "Cinq secondes, ça fait mal. La déception est dix fois pire que l'année dernière." 
  Sa performance est de bonne augure à quelques jours du début des championnats d'Europe. Ces derniers se dérouleront à Plouay (Morbihan) du 24 au 27 août prochain. Juliette Labous y est engagée sur le contre-la-montre.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.