"Du muguet s’il vous plaît" : 5 questions pas si bêtes pour accompagner votre bouquet

C'est le symbole du 1er mai. Les petites clochettes blanches du muguet sont délicatement parfumées et sont synonymes de chance et de bonheur. C'est pour cela qu'on l'offre à nos proches. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le muguet.

Le 1er mai, c'est la fête du Travail, mais c’est aussi le jour où l’on offre un brin de muguet à ses proches. Symbole de prospérité, on a coutume de l'acheter chez le fleuriste ou de le cueillir soi-même en forêt. Que faut-il savoir sur cette plante ?

Quelle est l’histoire de la tradition du muguet ?

La cueillette du muguet remonterait à l’Antiquité. Dans la Rome antique, on célébrait déjà la saison de la floraison autour de la fin du mois d’avril et du début du mois de mai.

Une autre de ses origines remonte à la Renaissance. Le 1ᵉʳ mai 1560, le roi Charles IX aurait reçu un bouquet de muguet lorsqu’il était en déplacement dans la Drôme. Séduit, le monarque aurait alors décidé d’offrir, tous les ans au printemps, du muguet à chacune des dames de sa cour.

La fête du travail est créée en 1889, lors du congrès de la fondation de la II Internationale à Paris. Elle a été choisie en mémoire des morts de la manifestation du 1er mai 1889 à Chicago. Ces derniers souhaitaient instaurer la journée de 8h de travail. Si la fête du travail et le muguet tombent donc le même jour, ils n'ont aucun lien, ce n'est que le fruit du hasard. 

Le muguet, une fleur toxique ? 

Si le muguet symbolise l'amour et le bonheur, gare à ne pas trop y toucher. Toutes les parties de la plante sont toxiques. Elles contiennent des substances irritantes et, à fortes doses, toxiques pour le cœur.

Si vous buvez l’eau du vase ou ingérez une partie du muguet, les premiers symptômes d’une intoxication alimentaire se manifesteront : vomissements, irritations, nausées, diarrhée, douleurs abdominales...

Dans certains cas extrêmes, le muguet peut provoquer une accélération de la respiration et des troubles cardiaques.

Chaque année, les centres antipoison reçoivent des appels concernant des intoxications au muguet. Généralement, elles concernent les enfants et les animaux domestiques.

Où et comment ramasser du muguet ? 

Dans votre jardin peut-être ou en forêt. En Franche-Comté, par exemple, “il faut aller dans la forêt de Chaux, c’est une très grande forêt à 20 km de Besançon. Je le ramasse là-bas chaque année”, indique Rémy Vienot qui cueille le muguet dans cette forêt depuis qu’il est enfant. “On le trouve en abondance cette année. À cause de la pluie, le muguet est précoce et très fleuri".

Pour le cueillir, il faut être délicat : “Vous devez être minutieux. Il ne faut pas arracher la racine et il faut le pincer en bas de la tige. Moi, je cueille le brin et les feuilles en même temps. Mais mon ami avec qui je le cueille cette année le fait séparément. Il cueille le brin puis la tige. Donc après chacun a sa méthode”.

Comment conserver le muguet ?

Le muguet apprécie l’humidité, l’ombre et la fraîcheur. Il faut donc éviter de le placer au soleil ou près d'une source de chaleur (radiateur, plaque de cuisson).

Il est préférable de couper les tiges du muguet en biais sur un centimètre. Cette opération permet au bouquet de mieux respirer et de profiter au mieux de l’eau disposée dans le vase.

Comme toutes les fleurs coupées, le muguet peut se conserver plus longtemps si on ajoute dans le vase le mélange conservateur fourni par l’artisan fleuriste ou du bicarbonate. L’eau du vase doit aussi être changée au moins tous les deux jours.

Et légalement, ça se passe comment ?

Selon l'Office national des forêts, il faut demander l'autorisation du propriétaire forestier, que ce soit en forêt publique comme en forêt privée. Autrement, la cueillette est interdite.

Elle doit être raisonnée. Seul le ramassage des tiges en fleur est toléré, mais en quantité limitée, soit entre 10 et 15 tiges par personne. Un ramassage trop important peut être sanctionné par une amende. Le Code forestier prévoit des sanctions pénales à l'encontre des auteurs de prélèvements abusifs.

Selon la préfecture de la Haute-Saône, la vente de brin de fleur sur la voie publique est permise à titre exceptionnel le 1ᵉʳ mai. Mais il convient de se rapprocher préalablement de la mairie concernée pour connaître la réglementation applicable dans la commune. Certaines communes peuvent imposer des conditions particulières comme le respect d'une distance minimale par rapport aux boutiques des fleuristes.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité