"On a 240 000 bouquets pour cette année" : le plus gros fournisseur de muguet des bois de France se trouve en Saône-et-Loire !

En Saône-et-Loire, la saison du muguet des bois bat son plein. Les dernières cueillettes sont en cours et ce sont 240 000 bouquets qui sont produits cette année par l'entreprise Horticulture des Bois. Un circuit ultra-court avec des saisonniers de la Bresse.

À quelques jours du 1ᵉʳ mai, c’est l’effervescence chez le leader français du muguet des bois. Dans cet entrepôt basé de la société Horticulture des Bois à Mervans, en Saône-et-Loire, ils sont une vingtaine à se relayer du matin très tôt jusqu’à la fin de l'après-midi pour préparer les bottillons de muguets.

Frédérique est à la retraite depuis deux ans. Mais pendant une dizaine de jours, elle délaisse sa casquette de jeune retraitée pour celle de saisonnière. "C’est ma deuxième année ici. Ça me plait, l’ambiance est bonne. On est une quinzaine dans l’équipe. C’est un passe-temps, et puis on a des petites retraites. Ça fait un complément."

► À LIRE AUSSI - Le muguet prend un peu d'avance et s'installe déjà sur les marchés de Dijon

Un muguet de "très bonne qualité" cette année

Comme leur nom l’indique, ces muguets viennent directement des bois. Ils n’ont pas été plantés comme le muguet nantais. Pas de préparation particulière, mais ils sont très dépendants de la météo. "On ne lui apporte pas d’engrais ni d'eau, il fleurit naturellement au fil des saisons. Le climat a changé en une semaine. Le muguet était très en avance, et au final, il est de très bonne qualité", explique David Colin, co-gérant de la société Horticulture des bois. 

On a 240 000 bouquets de 8 à 10 brins. C’est un peu moins que l’année dernière.

David Colin

Co-gérant SARL Horticulture des bois

Chaque année, ils sont nombreux à revenir pour travailler pendant la saison du muguet une dizaine de jours. Ils sont rémunérés près d’un euro le bouquet, c’est deux fois plus qu’il y a quatre ans. Et cela attire la jeune génération. "Mes parents, ça fait un peu plus de 10 ans qu’ils travaillent ici. Je suis venu quand j’étais petit et ça m’a beaucoup plu. On commence le matin à 6h et on termine à midi. C’est rythmé, c’est assez physique", note Étienne, un saisonnier.

Une fois préparés, les 240 000 bottillons de muguets des bois sont expédiés chez des grossistes puis revendus chez les fleuristes. Le prix moyen d’un bottillon en magasin sera de 7 à 20 euros. Un muguet porte-bonheur qui n’a pas de prix !

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité