EN IMAGES. Un magnifique double arc-en-ciel apparaît dans le ciel de Besançon

Il est rare de pouvoir observer ce genre de phénomène : un double arc-en-ciel. Il est apparu dans le ciel de Besançon (Doubs) lundi 13 mai au soir.

Après une grosse averse, un double arc-en-ciel est apparu dans le ciel de Besançon lundi 13 mai au soir. Ce phénomène météorologique extraordinaire a fait le bonheur des Bisontins. Certains se sont fait un plaisir de partager leurs photos sur le compte Facebook Besancon j’aime ma ville.

Mais comment cela est possible ? Reprenons du début. Pour qu’un arc-en-ciel apparaisse, il faut trois éléments : une averse, un soleil situé à mi-hauteur dans le ciel et une bonne position. Le soleil doit en effet être situé derrière celui qui l’observe et la pluie devant.

Comment se forme un double arc-en-ciel ?

Généralement, on observe un seul arc-en-ciel qu’on appelle arc primaire. Il se forme sur un cercle dont le centre correspond au point antisolaire (un point à l’opposé du soleil par rapport à l’observateur).

Le double arc-en-ciel se constitue d’un arc principal, l’arc primaire, qui est le plus coloré et d’un deuxième arc moins visible, l’arc secondaire. Celui-ci est provoqué par une double réflexion de la lumière du soleil à l’intérieur des gouttes de pluie. Cet arc est en réalité toujours présent, mais rarement visible.

Un deuxième arc plus grand et moins coloré

Si l’on observe attentivement les photos, on remarque que les couleurs de l’arc secondaire sont inversées. Le bleu est à l’extérieur et le rouge à l’intérieur pour l’arc secondaire. Encore moins fréquemment, il arrive qu'un troisième arc soit visible. ll est inversé par rapport au second et donc identique au premier.

Le deuxième est aussi beaucoup plus grand. Il fait quasiment deux fois la taille du premier. Entre les deux arcs, on observe une zone plus sombre qu’on appelle “bande d’Alexandre”. Le physicien britannique George Airy a montré que c’était dû à un phénomène d’interférence entre les rayons lumineux. C’est une zone où peu de rayons solaires sont réfractés. 

Il existe aussi d’autres phénomènes d’arc-en-ciel comme les arcs blancs qui apparaissent sur un écran de brume ou de brouillard. Les arcs-en-ciel peuvent également être d’origine solaire ou lunaire. Parmi tous ces phénomènes, le double arc-en-ciel est, comparativement, assez courant.

Grâce à ces deux arcs, deux trésors se cachaient peut-etre au pied de l'arc-en-ciel...