Et bam... encore un camion (bien) éventré sous le pont Guillotin à Besançon

Le pont surnommé pont Guillotin à Besançon dans le Doubs prend régulièrement au piège des conducteurs en raison de son gabarit limité. Mardi 21 mai 2024, un nouvel accident s’y est produit. Il ne reste rien ou presque de cette camionnette de déménagement.

“Le bruit était très impressionnant, comme une explosion. Faut pas être cardiaque !” témoigne un témoin de l’accident sur la page facebook dédiée à ce pont.


Sur les images, on découvre effectivement une camionnette de location décapitée par le haut. À l’intérieur, meubles, vêtements...une partie de la cargaison gît au sol. Et on imagine forcément le désarroi et la frayeur des occupants du véhicule, une camionnette de location louée à une enseigne de grande surface.

2,35 m pas plus !

Situé dans le quartier des Chaprais, le pont Guillotin s’appelle en fait pont des jardins. Sa hauteur est limitée à 2,35 m. Le pont a été construit dans les années 70. Malgré les multiples panneaux, lumière de signalisation en amont, portique, le pont fait régulièrement l’actualité. 

Plus de 3000 véhicules transitent ici par jour, rehausser ce pont n’est pas d’actualité, il faudra revoir toute la voirie du secteur. La route sous le pont est sensible également aux inondations quand il pleut beaucoup.

Baptisé du nom de Joseph-Ignace Guillotin, ce médecin et homme politique français connu pour avoir fait adopter, sous la Révolution française, la guillotine comme mode unique d’exécution capitale, le pont fait sourire les Bisontins à chaque fois qu'un accident s'y produit. Heureusement, la plupart ne sont que matériels. Plus de 7.000 personnes suivent la page facebook.

Et ce pont n’est pas seul en Franche-Comté à s’être fait une réputation de coupeurs de têtes. Actuellement à Pontarlier, le pont des rosiers voit régulièrement des camions se retrouver pris au piège alors que le site est interdit aux poids lourds en raison de travaux sur le secteur.

Rappelons, qu’un conducteur doit rester maître de son véhicule. Sous un pont trop juste pas possible de baisser la tête, ça passe… ou ça casse. Il vaut mieux avoir l’œil, vérifier la cote de votre véhicule surtout si ce n’est pas le vôtre. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité