Un jeune homme de 19 ans en garde à vue après l'agression d'une joggeuse entre Nancray et Gennes

L'agression s'est produite aux alentours de 14h00 le jeudi 24 septembre 2020. Une joggeuse a été agressée entre Nancray et Gennes, aux alentours de Besançon. Un jeune homme de 19 ans est actuellement en garde à vue. 

© Thierry GACHON-Max PPP
Une joggeuse a été victime d'une agression jeudi 24 septembre vers 14h. Suite à cette agression survenue dans la forêt entre les communes de Nancray et Gennes, la gendarmerie recherchait des témoins susceptibles d'avoir aperçu l'auteur des faits. La jeune femme est indemne, mais souffre de quelques égratignures. Elle a été victime d'un homme, cagoulé, qui selon la gendarmerie aurait tenté de l'agresser sexuellement, après lui avoir asséné des coups au visage et à la tête. 

La victime a réussi à s'échapper et à prévenir la gendarmerie. "Nous recherchons ces deux femmes et leur demandons de se faire connaître auprès de la gendarmerie de Besançon-Tarragnoz - 03 81 81 32 23" détaillait ce vendredi matin la gendarmerie. Au total, une quinzaine de militaires ont été déployés avec l'appui d'un hélicoptère et d'un maître chien. 

Plus tard dans la journée, un jeune homme a été placé en garde à vue. Il est âgé de 19 ans. Selon nos confrères de l'Est Républicain, "le suspect a finalement contacté les autorités en découvrant qu’il était recherché et parle « d’un malentendu »". 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers