Handball. L'ESBF réussit son entrée en coupe d'Europe dans son Palais des sports de Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérémy Chevreuil

Les handballeuses bisontines se sont largement imposées ce samedi 13 novembre 2021 face aux Espagnoles du Mecalia Atlético Guardés. L'ESBF emporte le match aller 34 à 23, et peut envisager sereinement la qualification pour la phase de groupes de la coupe d'Europe EHF-EL.

L'ESBF est entrée de plain-pied dans sa saison européenne, ce samedi soir à domicile face aux modestes Espagnoles du Mecalia Atlético Guardes.

Pour leur entrée dans la compétition, au 3e tour préliminaire de cette coupe d'Europe EHF-EL, les joueuses de Sébastien Mizoule ont dominé de la tête et des épaules l'actuel 6e du championnat espagnole, vice-champion national la saison passée.

S'appuyant sur l'expérience et la hargne de Camille Aoustin (7 buts sur 8 tirs), les Bisontines ont fait la course en tête de bout en bout (18-12 à la mi-temps), terminant la rencontre avec une confortable avance de 11 buts (34-23, score final). De quoi envisager le match retour, dimanche prochain en Galice, avec sérénité.

"Avec ce score, il faut reconnaître que nos chances sont minimes", admet d'ailleurs l'entraîneur espagnol à l'issue de la rencontre.

En cas de qualification dimanche prochain, l'ESBF accédera à la phase de poules de la compétition, qui réunit les 16 meilleures équipes de cette coupe d'Europe.

LES RÉACTIONS:

Sébastien Mizoule (entraîneur de l'ESBF): "Le score est plutôt large, mais je n'ai pas vu un match facile. C'est un bel écart, j'espère qu'il sera suffisant pour la qualification. C'est plutôt positif. Tout le monde a apporté sa pierre à l'édifice. On a pu économiser des filles. Aleksandra Roziak n'a pas beaucoup joué parce qu'elle était malade aujourd'hui. On a un autre match important mercredi. Pour moi, le match de Toulon est vraiment important comptablement parlant. Vu le début de championnat qu'on a, si on nous avait dit qu'on pouvait avoir 5 victoires si on bat Toulon, on aurait signé de suite. Pour valider notre début de championnat de France, il faut absolument battre Toulon mercredi, avant de parler du match retour de coupe d'Europe". 

Pauline Robert (pivot, capitaine): "On ne savait pas trop à quoi s'attendre, c'est dur d'évaluer le niveau de jeu des Espagnoles. On n'avait que des images d'elles en championnat. On a plutôt bien maîtrisé le match. La moitié du travail est fait. Il restera l'autre moitié là-bas chez elles la semaine prochaine. On est contentes, mais on a un gros match mercredi en championnat face à Toulon, on a le match retour contre les Espagnoles encore, donc on garde la tête froide."

Camille Aoustin (ailière gauche): "C'est une bonne soirée, oui. On a eu un peu mal à la tête cette semaine après le match de Nice (défaite 29-26), donc je suis vraiment contente de notre réaction. Ca montre que l'équipe a du caractère. La coupe d'Europe, c'est un peu différent du championnat, mais on a fait le taf ce soir. Maintenant on se projette tout de suite sur Toulon et il faut qu'on arrive à instaurer une dynamique de victoires. "

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.