Jeux Olympiques 2024 : le département du Doubs sur le tracé de la flamme olympique

Publié le
Écrit par Franck Menestret .

Ce devrait être une grande fête, menée sur cinq ou six sites choisis dans le département. Une fête pour valoriser le Doubs, ses valeurs, ses savoir-faire et ses populations.

Les villes concernées par le passage de la flamme ne sont pas encore connues du grand public, mais Ludovic Fagaut (premier vice-président LR du conseil départemental du Doubs) l'assure, la centaine de relayeurs qui transporteront à tour de rôle la flamme olympique emprunteront un itinéraire emblématique du département du Doubs.

Cinq ou six sites qui seront  validés à Paris avec Tony Estanguet, le président du comité d'organisation Olympique à la fin du mois d'octobre. Des lieux choisis en lien avec des villes du département pour que la fête rassemble le plus de monde possible. 

Sans rien dévoiler l'élu insiste sur un cahier des charges rigoureux exigé par le comité d'organisation du parcours de la flamme, et n'exclu pas une petite excursion à la campagne.

Le parcours choisi sera directement lié à l'histoire des tracés de la flamme; cinq ou six tronçons seront choisis, en lien avec des villes mais compte-tenu de la place importante occupée par le ski nordique dans notre région, une petite excursion en pleine nature n'est pas exclue.

Ludovic Fagaut, premier vice-président du conseil départemental du Doubs

Le Haut-Doubs vraisemblablement de la fête

Au coeur des 5 ou 6 sites choisis, des tronçons de 2 à 3 kilomètres seront tracés. Sur ses parcours, les relayeurs transporteront la flamme au milieu de la foule et des nombreux stands qui seront installés pour que la fête soit belle.

Au département du Doubs, les organisateurs, qui ont investis plus de 150 000 euros pour être "département étape", veulent que cet événement soit populaire et festif.

Avec cet événement majeur, nous voulons mettre en avant nos spécificités territoriales, notre tissu associatif et notre vitalité économique. Personne ne sera oublié, les relayeurs seront choisis de façon à représenter toutes les catégories de population.

Ludovic Fagaut, premier vice-président du conseil départemental du Doubs.

Des relayeurs de tous horizons

Les relayeurs seront choisis par le conseil départemental et par les partenaires privés et associatifs de Paris 2024. Ludovic Fagaut assure qu'ils seront représentatifs du milieu associatif, du monde du handicap et qu'il y aura des sportifs de haut niveau, et des sportifs amateurs.

Côté sportifs de haut niveau, dans le Doubs, les athlètes médaillés olympiques  sont nombreux avec, entre autres,  Vincent Defrasne (biathlon, champion olympique 2006 et porte drapeau à Vancouver 2010, Clémence Baverel (biathlon championne olympique 2006 à Turin), ou encore Fabrice Guy (combiné nordique, champion olympique combiné nordique 1992 à Albertville...  Mais l'élu ne dit rien, la présidente du Département se prononcera officiellement sur le tracé et sur les détails de l'organisation dans quelque semaines.

Les festivités liées au passage de la flamme seront organisées de 10 heures à 18 heures. Entre les tronçons distants les uns des autres, un transport de la flamme sera organisé en voiture.

Cet événement concrétise les démarches engagées par la présidente LR du département Christine Bouquin qui avait dès 2019 fait part de son intérêt pour les jeux olympiques en signant la convention "terre de jeux", une convention visant à faire vivre les festivités des jeux localement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité