La chanteuse bisontine Clio sort son troisième album romantique et synthétique : l'Amour Hélas

"L'Amour Hélas", le troisième album de Clio sort ce 23 avril. Revenue vivre à Besançon, sa ville natale, l'autrice, compositrice et interprète nous présente son nouvel opus. Elle y chante ses états d'âme, ballades romantiques et mélancoliques parsemées de claviers vintage. Reportage et images !

La chanteuse bisontine Clio sort son troisième album
La chanteuse bisontine Clio sort son troisième album © Mélanie Elbaz

La tournée de son deuxième album "Déjà Venise" interrompue, arrêtée en plein envol par la pandémie Covid 19 en mars dernier, Clio était restée sur sa faim avec l'impression, comme pour beaucoup d'artistes, qu'on lui coupait l'herbe sous le pied.

L'autrice-compostrice et interprète profite donc de cette année particulière pour créer son troisième album, "L'Amour Hélas" qui sortira ce 23 avril. "Il est né en grande partie pendant le confinement, ça nous a permis avec l'équipe de passer cette période sans avoir le sentiment de s'ennuyer et de ne pas faire son travail", explique-t-elle.

Chanter les états d'âmes du quotidien

Fidèle à elle-même et dans la continuité de son précédent opus, l'artiste bisontine explore les sentiments avec un grand "S", multiples et complexes. "Dans l'Amour Hélas, j'aborde les états d'âme du quotidien avec plus de légéreté, de nostalgie et de la tendresse". Inspirée par Barbara, Alain Souchon ou Vincent Delerm, dans ses textes, il est toujours question de sentiments amoureux, d'abandon, d'espoirs déçus.

Ses complices Florian Monchatre, Augustin Parsy et Paul Roman, qui l'accompagnent, ont travaillé les arrangements. Les phrases et le souffle de Clio dansent avec les claviers vintage. Des rythmes qui s'intercalent entre les mots sans s'imposer, laissant une place essentielle à la voix. "Tout se joue dans cet équilibre" répète-t-elle.

C'est avec "Ai-je perdu le Nord" qu'elle tease son nouvel album dès l'automne 2020. Ce titre écrit avant le premier printemps confiné résonne tout particulièrement avec la période actuelle... "y a plus personne nulle part, est-ce que tout le monde est sourd, est-ce que tout le monde est mort ?"... Puis le morceau "Elle voudrait" dont le clip est sorti en février 2021 dévoilera un peu plus les couleurs de son nouveau projet.

Un duo avec "l'Iguane"

Parmi les dix chansons de l'album, il y a cette surprenante rencontre dans  "l'Appartement", un duo avec l'artiste américain Iggy Pop. Sa voix très grave contraste avec celle de la jeune Clio. "Quand j'ai écrit cette chanson, j'imaginais un acteur américain, puis avec mon équipe on a repensé aux disques qu'Iggy Pop avait chanté en français il y a quelques années, "Après et Préliminaires"".

Clio en duo avec Iggy Pop

L'Iguane, cet amoureux de la culture française, a aimé la chanson et a accepté la proposition. Il a enregistré sa partie chez lui à Miami. "Même si nous n'avons pas pu nous rencontrer, il a été charmant et généreux, tout s'est fait naturellement" se réjouit-elle. De cette collaboration est né aussi un clip. Les deux artistes l'ont tourné séparément de part et d'autre de l'Atlantique.


En 2016, c'était déjà un duo qui l'avait fait connaître sur son premier album éponyme. Dans "Éric Rohmer est mort" elle partage son micro avec l'acteur Fabrice Luchini et chante son amour pour le cinéaste disparu.

 

"Tout est plus simple à Besançon"

C'est à Besançon où elle est revenue vivre depuis un peu plus d'un an que la chanteuse a composé et enregistré une bonne partie de l'album. Discrète, d'un calme ...olympien, Clio vit dans une maison avec sa famille.

Après quelques années passées à Paris parce que "c'est là-bas que tout se joue pour un(e) artiste qui se lance", à 34 ans, elle a choisi de revenir dans la ville qui l'a vue naître et grandir. "J'ai acheté un piano juste avant le confinement, depuis que je ne vis plus en appartement, je peux jouer sans me soucier du voisinage". Le piano l'aide à composer ce troisième album. "Je compose les mélodies en même temps que j'écris mes textes, mon piano et mon carnet de notes sont très liés". Mélodie et textes intimement liés comme le sont sa vie de jeune maman et celle d'artiste. Ses enfants de 2 et 4 ans lui laissent peu de temps libre, alors elle travaille à côté d'eux, "ils sont mes premiers auditeurs et connaissent toutes mes chansons".

En résidence en mars dernier dans la salle de répétitions Le Bastion, Clio prend un grand plaisir à faire découvrir sa ville de coeur à ses trois compères musiciens parisiens. C'est au bord du Doubs qu'ils préparent ensemble leurs futurs concerts. "C'est un cadre parfait pour travailler, tout est souvent si simple à Besançon, les salles et lieux de répétitions sont beaucoup plus accessibles qu'à Paris, c'est appréciable". Clio, qui se dit "impatiente de retrouver la scène" sera en résidence à la Rodia en septembre prochain juste avant d'entamer la tournée de son nouvel album. C'est tout ce qu'on lui souhaite.

 

 

Reportage avec Clio dimanche 25 avril 2021 :

Besançon : la chanteuse Clio sort son 3ème album

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture