La Pole Dance : une discipline artistique, sportive, exigeante et mixte !

replay

À Besançon, il n’y a pas que les aiguilles des horloges qui tournent à la perfection ! La capitale du temps est une place forte de la Pole Dance en France.

Si on vous dit Pole Dance, vous pensez à quoi ?
À l’activité principale des strip-teaseuses ? À un sport totalement hors de votre portée ? À une pratique réservée aux filles ?
Eh bien, c’est un peu plus complexe que ça !

Les origines de la Pole Dance

La Pole Dance est un mélange de mouvements de danse et d’acrobaties effectués autour d’une barre en métal placée à la verticale.

Les origines de la Pole Dance ne sont pas avérées, mais certains voient dans le Mallakhamb, une discipline indienne pratiquée par les moines yogis dès le 12ème siècle, les prémisses d’une pratique sportive associant gymnastique et barre verticale.

Pour d’autres, la Pole Dance moderne trouverait ses racines au Canada dans les années 20.
À cette époque, des troupes foraines allant de ville en ville proposaient des spectacles de danse osés, où des femmes légèrement vêtues exécutaient des mouvements de danse sous tente, autour de la barre qui maintenait la toile.
Petit à petit, la Pole Dance s’est retrouvée dans des bars et des clubs dédiés, se forgeant une réputation sulfureuse, liée au monde de la nuit et au strip-tease.

Ce n’est qu’à partir des années 90 que plusieurs danseuses décident d’ouvrir la discipline et de lui donner une autre image.
La Canadienne Fawnia Mondey réalise alors le premier film pédagogique de Pole Dance. Tammy Morris ou encore Kelly Kayne vont suivre sa voie, proposer des cours et militer pour réhabiliter la pratique de la Pole Dance par toutes et tous.

La Pole Dance pour toutes... et tous !

La Pole Dance est un sport mixte. De plus en plus d’hommes se mettent à la pratique de cette discipline à la fois physique et artistique.
La Franche-Comté possède même l’un des meilleurs pratiquants au monde !
Vincent Regnault s’entraîne au sein du studio Dragon Pole à Besançon et son palmarès est remarquable : vice-champion du monde Pole art 2022, médaille de bronze au championnat du monde Pole art 2023, champion de France 2019-2021 et 1st men Pole Art UK 2018.

Les mentalités ont beaucoup évolué !

Emmeline Scachetti, gérante de Dragon Pole Dance

Cette ancienne professeure d’histoire est arrivée à la Pole un peu par hasard.
Championne de France 2021, master 40, elle donne des cours depuis 2013

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Pole Dance est à la portée de chacun.
Si les adeptes d’escalade ont quelques facilités, selon Emmeline, gérante de Dragon Pole Dance, il n’y a pas de prérequis particulier avant de s’y mettre. Seule l’hypersudation peut être un frein à cette pratique.

Quels que soient son genre et son âge, la Pole Dance est un sport complet, parfait pour développer sa musculature, son sens de l’équilibre et son agilité.

On enseigne à des élèves de tous niveaux et de tous âges.

Emmeline Scachetti, gérante de Dragon Pole Dance

Selon elle, La pratique de la Pole aide à entretenir le tonus musculaire, la souplesse et l’élasticité.

Aujourd’hui, on dénombre plusieurs styles et sous-genre au sein même de la discipline : Pole Art, Pole Théâtre, Pole Sports… Cette dernière met par exemple l’accent sur la performance physique et fait de la Pole un sport particulièrement exigeant.

À vous maintenant de trouver la Pole qui est faite pour vous !

La tête à l'endroit "Pole Dance" est à découvrir samedi 20 janvier à 19h et sur la plateforme france.tv dès à présent.

Texte de Léa Spegt.