Cet article date de plus de 4 ans

Léo Schwechlen ou l'exil réussi d'un footballeur comtois en Turquie

Il est défenseur central et se prépare à jouer dès la rentrée des matches incroyables dans les stades les plus bouillants de Turquie. Après être passé par Monaco, Tours et Famagouste (Chypre), le footballeur né à Montbéliard et formé au Besançon Racing Club savoure cet exil.
Dans une ambiance de folie, le 4 juin dernier, le club de Léo Schwechlen gagnait aux penalties le droit de monter en 1ère Division Turque !
Dans une ambiance de folie, le 4 juin dernier, le club de Léo Schwechlen gagnait aux penalties le droit de monter en 1ère Division Turque ! © DR
Il prend le temps de nous répondre alors qu'il profite de ses ultimes journées de vacances en Sardaigne, avec sa compagne Aurélie et leur petite fille Mia, âgée de 7 mois. Léo Schwechlen, 28 ans, suit son planning quotidien de préparation physique. Il sera prêt, le 3 juillet prochain, pour la reprise avec le Göztepe Izmir.

"Nous avons vécu une fin de saison de folie. Nous avons terminé troisième de la TFF 1. Lig, le championnat de 2ème division de Turquie et avons joué des matches de barrage pour monter en 1ère Division". Une victoire aux pénalties contre Eskişehirspor. Et, dans quelques semaines, Léo va se frotter aux redoutés clubs d'Istanbul, le Besiktas, Fenerbahçe ou Galatasaray.
© DR

Une vie très épanouissante en Turquie


Léo est né à Montbéliard en 1989. Il jouera au Besançon Racing Club de 1999 à 2004 avant de rejoindre le centre de formation de l'AS Monaco. Mais c'est à Tours, en Ligue 2, qu'il découvrira vraiment le foot professionnel, de 2011 à 2015.

Après quatre saisons pleines en Indre-et-Loire, Léo prend conscience qu'il va avoir des difficultés à découvrir la Ligue 1 Française. "Le club chypriote de Famagouste m'a alors sollicité. J'ai très vite décidé de franchir le pas. Je sentais que j'avais vraiment envie de voir d'autres choses, de découvrir de nouveaux horizons. J'ai passé à Chypre une très bonne année avant d'être recruté par le Göztepe Izmir".

Voici quelques actions de Léo avec le club de Famagouste

Léo Schwechlen ou l'exil réussi d'un footballeur comtois en Turquie


Dans ce solide club d'Izmir, très connu en Turquie et qui a, par le passé, disputé la Coupe d'Europe, Léo réussit là encore une saison pleine, jouant 37 matches. Tout se passe bien sur le terrain. Et aussi à côté. "Nous nous sentons vraiment en sécurité, nous vivons à 80 kilomètres d'Izmir dans une petite ville balnéaire, c'est un peu le Saint-Tropez local. Nous nous sentons tellement bien que Mia est née à Izmir il y a sept mois."

Et ne lui parlez pas du blues du pays. Il voit très souvent sa famille, qui vit à Besançon et Montbéliard. Léo Schwechlen est devenu un habitué des vols Bâle - Izmir ! 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport