Mort de la chanteuse Anne Sylvestre : "C'est un pilier qui s'écroule" selon le Franc-Comtois Aldebert

La chanteuse Anne Sylvestre est décédée d'un AVC le 30 novembre, à l'âge de 86 ans. Le chanteur Aldebert, originaire de Besançon, lui rend hommage. 
La chanteuse française Anne Sylvestre est morte à l'âge de 86 ans.
La chanteuse française Anne Sylvestre est morte à l'âge de 86 ans. © Stéphane DE SAKUTIN / AFP
Anne Sylvestre, chanteuse française des années 60/70, baptisée "La Brassens en jupons", est décédée le 30 novembre 2020 d'un AVC, a indiqué Sébastien d’Assigny, son attaché de presse historique. Elle avait 86 ans.

La mort de la Lyonnaise met un point final à une carrière extrêmement riche, avangardiste, nourrie de contes musicaux, d'oeuvres féministes et de textes poétiques. Elle a écrit et interprété plus de 600 chansons dont environ 250 pour les enfants.

"Pour moi, c'est quelqu'un qui a beaucoup compté, c'est le premier disque qui a marqué ma petite enfance, à 3-4 ans, c'était un volume des +Fabulettes+, j'ai découvert plus tard ses chansons engagées, pour adultes", se remémore Aldebert, chanteur originaire de Besançon, devenu l'un des spécialistes des contes pour enfants après avoir écrits plusieurs albums pour les adultes. 
Aldebert
Aldebert © Lionel VADAM - maxPPP
Ce dernier a partagé le micro sur son album Enfantillages, sorti en 2008, notamment pour le titre "Pas plus compliqué que ça". "Elle avait une grâce naturelle, une classe dans le discours, c'est quelqu'un de gracieux qui s'en va", a poursuivi l'artiste. Anne Sylvestre a chanté pour les enfants, mais aussi pour les grands. Tout comme Aldebert qui se rappelle d'une "voix très tendre, qui a beaucoup touché les familles".

"La chanson jeune public, je suis bien placé pour le savoir, a souvent une image un peu +cul-cul+. Mais chez elle, il y avait des arrangements pointus, c'était de la grande chanson pour enfants", souligne l'auteur-compositeur-interprète.
Aldebert et Anne Sylvestre - Pas plus compliqué que ça
En travaillant en studio avec elle, il avait découvert "quelqu'un de très simple, avec un côté un peu ombrageux, taiseux, qui ne va pas se livrer tout de suite, mais moi j'aime bien ça, et ça avait débouché sur une belle amitié".

L'un des titres pour adultes les plus connus de son répertoire n'est autre que "Les gens qui doutent", sorti en 1986.
Anne Sylvestre - "Les gens qui doutent"
Depuis l'annonce de son décès, les messages en hommage à la chanteuse ne cessent d'affluer sur les réseaux sociaux. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture décès faits divers