Municipales 2020 à Besançon : Anne Vignot (EELV) est la nouvelle maire de Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh
La maire écologiste de Besançon signe une tribune dans le JDD aux côtés de 40 élus de grandes villes, comme Anne Hidalgo, maire de Paris, et Grégory Doucet, maire de Lyon.
La maire écologiste de Besançon signe une tribune dans le JDD aux côtés de 40 élus de grandes villes, comme Anne Hidalgo, maire de Paris, et Grégory Doucet, maire de Lyon. © Emmanuel Rivallain - France 3 Franche-Comté

Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Generations.s) est élue maire de Besançon à 43,83% des suffrages exprimés. C'est la première femme maire de la plus grosse ville de Franche-Comté. Détails. 

Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Generations.s) est la nouvelle maire de la capitale comtoise. Elle rassemble 43,83% des suffrages exprimés, ce qui représente 11 145 voix. Elle devance ainsi Ludovic Fagaut (LR) et Eric Alauzet (LREM). La ville de Besançon reste donc à gauche, comme c'est le cas depuis 1953.

Les résultats définitifs

Vignot (UG)  11 145 voix 43,83% 
Fagaut (LR)  10 579 voix 41,61% 
Alauzet (UC)  3 700 voix 14,55%   

Inscrits : 66 725
Votants : 26 089
Exprimés : 25 424
Abstention : 60,90%
 
"Je suis heureuse d'avoir la confiance des personnes qui sont venues voter. Je suis la première maire écologiste de Besançon. Par contre je suis très inquiète et je le dis, de constater que finalement nous avons un abstentionnisme extrêment important. Il faut renouer avec l'ensemble des citoyens. Il y a une
crise démocratique. Tous les projets devront se faire avec les habitants de Besançon. Il nous faut une adhésion complète pour transformer la ville"
a expliqué Anne Vignot après les premières estimations, au micro de France 3 Franche-Comté.

Besançon "capitale de la transition écologique"

Anne Vignot s'est rendue au Kursall, à Besançon, avec son équipe de campagne. La nouvelle maire a prononcé un discours sur les marches, devant des militants heureux. Certains ont même entonné l'Internationale et éclairé le ciel à l'aide de quelques fumigènes rouges.

Je ferai de Besançon la capitale de la transition écologique. Nous le ferons tous ensemble. - Anne Vignot, nouvelle maire de Besançon

La victoire est réconfortante mais ce qui inquiète la nouvelle maire de Besançon, c'est avant tout les chiffres de l'asbtention à Besançon : "Moi ce qui m'inquiète le plus, c'est l'abstentionnisme. Ca veut dire que nous sommes face à une fracture démocratique. On a un problème de confiance. Nous travaillerons en priorité sur cet axe là."
"Cette campagne était longue, était dure. Je pense que les Bisontins en avaient un peu ras le bol. Cette victoire est importante car c'est une victoire de l'union de la gauche, d'une femme, et de l'écologie. Il y a une obligation de résultat, d'appliquer un programme, de travailler collectivement" a déclaré quant à lui Nicolas Bodin (PS), colistier d'Anne Vignot, sur le plateau de France 3 Franche-Comté.

Ludovic Fagaut, quant à lui, est arrivé avec le sourire à sa permanence malgré la défaite. "Quelques colistières pleurent à la permanence, mais ce n’est que le début" nous a-t-il expliqué. "Je suis très fier des colistiers et colistières qui se sont animés durant cette campagne" a-t-il ajouté sur notre plateau.
Sur les 100 premiers bulletins dépouillés dans chaque bureau de vote bisontin, Anne Vignot n'était en tête que de quelques dizaines de voix. Le suspens était donc à son comble ce dimanche soir. 

Eric Alauzet, n'a pas souhaité venir réagir sur notre plateau. Fanette Charvier a pris la parole au nom de LREM, notamment pour justifier le non retrait de la liste de Monsieur Alauzet. "On était légitimes à se maintenir. LREM s'est alliée, partout où c'était possible, avec des gens constructifs et progressistes" a-t-elle expliqué.

Anne Vignot, ingénieure de recherche au CNRS, succède donc à Jean-Louis Fousseret (LREM), maire depuis trois mandats. La séxagénaire faisait d'ailleurs partie de la majorité sortante. Pour remporter cette élection, elle s'est entourée d'anciens élus municipaux et de nouveaux visages.  

À lire aussi : PORTRAIT. Qui est Anne Vignot, la nouvelle maire écologiste de Besançon ?
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.