Le Musée du temps de Besançon et l'ESAT de Morteau créent des sacs avec des anciens panneaux publicitaires

Le Musée du temps de Besançon a conclu un partenariat avec l’ESAT de Morteau pour que les personnes en situation de handicap transforment les anciens panneaux publicitaires du musée en sacs uniques et confortables.

Deux travailleurs de l'ESAT en train de coudre des sacs.
Deux travailleurs de l'ESAT en train de coudre des sacs. © Mary Sohier

Des bruits de machine à coudre, des tissus découpés éparpillés un peu partout sur les tables, à l’ESAT de Morteau, établissement et service d'aide par le travail, les personnes en situation de handicap découvrent une nouvelle activité : la couture ! " Je suis fière de moi, c’est un beau métier de pouvoir créer " exprime une travailleuse.
 

Des sacs réalisés avec des panneaux publicitaires du Musée du temps de Besançon.
Des sacs réalisés avec des panneaux publicitaires du Musée du temps de Besançon. © Mary Sohier - France 3
 
Une dizaine de sacs cousus par les petites mains des travailleurs de l'ESAT de Morteau.
Une dizaine de sacs cousus par les petites mains des travailleurs de l'ESAT de Morteau. © Mary Sohier - France 3

Supervisé par une éducatrice, ils cousent le tissu des panneaux publicitaires, que le Musée du temps de Besançon n’utilise plus, en sacs uniques. Une manière originale de revaloriser ces " kakemonos " et de les faire revivre à travers un autre support.


Les sacs sont vendus 10 euros l'unité à la boutique du musée du temps. L'intégralité des bénéfices est reversée à l'Esat de Morteau.
 
Un atelier de travailleur handicapés transforme d'anciennes affiches de musée en sacs

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société social économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter